Ce jeu est sorti le 17 déc. 2002, et a été ajouté en base le 17 déc. 2002 par Monsieur Phal

édition 2001
Par Friedemann Friese
Illustré par PeKa und Maren Rache
Édité par 2F-Spiele

Standalone 13 éditions
Illustration haut boutique Tric Trac
Version disponible
31,50€ 35,00€
 Rajouter au panier cette version alternative
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Très bon jeu, long et pas beau, vraiment pas beau...

Lorsque j'ai ouvert ma boîte de Funkenschlag, j'ai presque cru que c'était une blague : la boîte en plateau recyclé est moche, mais bon si c'est du recyclage, ça ne gêne pas trop.
Par contre lorsque j'ai ouvert cette boîte et que j'ai découvert ce morceau de carton moche et pas pratique qui fait office de plateau, j'ai mis la boîte au fond d'une armoire et elle y est restée pendant plus d'un an.

Jusqu'à ce que des amis insistent pour qu'on y joue. Dès la première partie, on a vu que c'était un sacré bon jeu, mais on aussi vu qu'il fallait compter 4 heures pour une partie à 4...

Après 3 parties, nous sommes unanimes, Funkeschlag est un très très bon jeu de gestion, mais malheureusement trop long.

Les 2 défauts de ce jeu génial seront a priori corrigés dans une prochaine version puisque les règles ont été modifiées de façon à pouvoir jouer une partie en 2 heures. A voir si les parties seront aussi interessantes.

On attends aussi beaucoup question matériel parce que lorsque je vois ce plateau petit, moche, peu visible et dont on a du mal à se débarasser des coups de crayons, je comprends toute la signification du mot "cheap"...
Heureusement le reste du matériel est correct (j'ai pas dit beau) et pratique.

Question jeu, c'est vraiment très interessant, il y a l'aspect gestion :
- savoir acheter les bonnes centrales énergétiques au bon moment, en fonction du contexte, obtenir des monopoles sur des energies notamment le recyclage des dechets et l'energie nucleaire.
On a aussi l'aspect logistique :
- on a un reseau à tracer sur la carte de façon à alimenter un max de villes ce qui rapporte de l'argent et rapproche de la victoire. Il y a un un terrible dilemme entre connecter tout de suite une ville et se retrouver dans les premiers dans l'ordre du tour, ce qui a pour effet d'acheter cher les matières premières et construire son reseau electrique après les autres.
L'aspect Gestion et Logistique se marient bien, et le thème colle parfaitement !

C'est difficile de rester en tête, mais c'est tout de même possible de gagner. C'est ce qui fait la puissance de ce jeu, chaque partie est très différente, la carte change, on n'achète pas les mêmes centrales, et différentes stratégies sont possibles pour gagner.
Jusqu'à la fin il faut être vigilent : j'ai perdu une partie qui été gagnée en achetant tard dans la partie une éolienne (interessant car ne nécessite pas de Matières Premières) que je n'ai pas eu le temps d'amortir, un autre joueur ayant accélérer la fin de partie.

Je recommande les 2 variantes suivantes afin de diminuer la durée des parties sans pour autant rendre le jeu moins interessant :
- A la fin de chaque tour, en plus de retirer la centrale la plus forte, on enlève la centrale la plus faible du marché actuelle.
- On ne peux stocker qu'une fois la consommation d'une centrale (et non pas deux fois).

J'espère que je pourrais plébisciter la prochaine version et mettre un 6/5 !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default