Kanagawa

Aucune catégorie
Par Bruno Cathala et Charles Chevallier
Illustré par Jade Mosch
Édité par IELLO
2 à 4
Joueurs
10 ans et +
Âge
45 min
Temps de partie
25,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Très beau, léger et faussement zen ...

sur Kanagawa
8,6
Dans Kanagawa il va falloir s'équiper pour pouvoir peindre des estampes. Dans un premier temps on va tenter de récuperer des cartes permettant soit de prolonger notre peinture soit d'acquérir de nouveaux équipements. Laz mécanique repose donc sur un système de dualité des cartes qui servent soient pour une tâche soit pour l'autre et le tempo du choix des cartes (faut-il attendre pour avoir plus de possibilité mais tout en risquant de voir les cartes convoitées prises par un autre joueur). Pour être vainqueur il faudra savoir peindre avec harmonie (successions d'estampes de la même saison) mais aussi décrocher des diplômes grâce à nos talents (en satisfaisant des conditions spécifiques). Mais attention à ne pas être gourmand : refuser un diplôme est définitif et tant pis si on ne peut pas obtenir le diplôme supérieur.
Pour moi ce jeu est une invitation au voyage réussie : un petit jeu malin, familial, beau. Contrairement à un jeu comme Tokaïdo où on subit le jeu, ici on a des choix possibles, de la tactique, de l'interaction entre les joueurs (course de vitesse pour l'obtention des diplômes, prise des cartes), du hasard également. Le jeu est interactif et équilibré, les règles sont assez simples. Il y a une grande poésie dans ce jeu avec une esthétique très soignée,

Commentaires

Default