Ce jeu est sorti le 27 juin 2014, et a été ajouté en base le 20 juin 2014 par Docteur Mops

édition 2014
Par Brandon Tibbetts
Illustré par Sergi Marcet
Édité par Minion Games, Marabunta et Asmodee
Distribué par Asmodee

Standalone 6 éditions

Tout simplement excellent !

The Manhattan Project est un jeu de placement d’ouvriers, sorti en VO en 2012 et en VF en 2014.
Il s’agit d’un jeu au thème décalé puisqu’il propose de participer à une course à l’armement atomique, mais très agréable tant l’éventail des possibilités est énorme ; non seulement en terme stratégique (je peux jouer agressif pour détruire les bâtiments adverses et les rendre inopérants, je peux jouer l’espionnage pour mobiliser mes ouvriers dans les bâtiments adverses, bloquant ainsi l’accès aux propriétaires effectifs, je peux jouer l’embauche à outrance pour avoir beaucoup de personnel à affecter lors de mon tour…) mais aussi en terme de modules supplémentaires (Nations, Fusée, Personnalités, Bombe H) qui garantissent un bon renouvellement de l’expérience de jeu tout en orientant la stratégie globale (un peu comme les aménagements mineurs dans Agricola)

En fonction de l’avancement de la partie, plusieurs joueurs peuvent se liguer contre celui qui est en tête pour l’empêcher de l’emporter trop vite. Dans M.P, il faut savoir gérer ses ressources atomiques, humaines, mais aussi le tempo (savoir quand je dois jouer pour me développer ou quand je dois jouer pour bloquer un autre). La disponibilité de l’argent est assez tendue, il faudra donc veiller à s’en procurer tôt dans la partie en achetant un bâtiment qui en rapporte (car il sera activable à chaque tour) par opposition aux cases de revenus à disposition sur le plateau central dont la disponibilité est incertaine [une particularité de M.P est qu’on ne peut placer qu’un seul de ses ouvriers lors de son tour sur le plateau central]. Il faudra enfin calculer le moment propice pour récupérer l’ensemble de ses ouvriers (qui déclencheront le rappel des ouvriers neutres, laissant ainsi libre d’accès certains bâtiments, à leur propriétaire ou aux espions). Pour mémoire, il s’agit d’une « course » donc le 1er joueur réussissant à construire (tester) et faire péter sa bombe empoche des points bonus. Pas tellement par rapport au 2ème mais assez nettement par rapport au dernier.

Ce jeu s’adresse à un public déjà familiarisé aux jeux de stratégie, qui comme moi apprécient l’interaction car il y en a plus qu’à l’accoutumée comparativement aux jeux de la même catégorie, tout en étant capables d’une certaine abstraction par rapport au thème. Compter 2h de jeu à 4, ce qui est raisonnable. J’ai été tout à fait convaincu par cette expérience ludique et suis fort aise que l’éditeur français nous ait gratifié de tous les modules pour le prix d’un jeu de base. De ce fait, j’accorde sans sourciller la note de 90%, les deux bémols que je relève étant le cynisme du thème et la taille du jeu qui aurait pu être un chouilla plus grand.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default