Ce jeu est sorti le 29 oct. 2001, et a été ajouté en base le 29 oct. 2001 par Phil Goude

édition 1998
Par Reiner Knizia
Illustré par Franz Vohwinkel
Édité par Jeux Descartes, Hans im Glück, Abacusspiele et Rio Grande Games
Distribué par Asmodée

Standalone

Tout est bon dans le nippon !

Et bien oui, tout est bon : je trouve le thème du Japon médiéval particulièrement bien adapté à ce jeu de placement et de majorité…

La mécanique est simple (pose de tuile pour accroître son pouvoir dans un domaine ou de tuile-action), les choix sont restreints (5 tuiles à disposition) ce qui évite de trop se casser la tête tout en ayant des possibilités importantes de jeu. De plus, chaque joueur disposant du même stock de pièces et les piochant au fur et à mesure, un joueur malchanceux au départ peut refaire son handicap sur la fin…

On sourit en coin après un joli coup, ou on rit jaune (désolé) en voyant sa brillante stratégie mener inéluctablement à un lamentable échec.

Le matériel est remarquable (aussi bien les statuettes que le plateau modulable ou les paravents)…
(ce sont des marrants chez Descartes ils ont même glissé une estampe japonaise dans le double fond de la boîte)

Merci à Descartes d’avoir adapté ce jeu en français… En espérant que cet éditeur nous réserve encore des jeux d’une telle qualité dans les années à venir…

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default