Tout dépend du public

sur Andor
4,7

L'intérêt de Andor dépend du public autours du jeu à mon avis.

Les amateurs de donjon crawler y trouveront sans doute leur bonheur, le jeune public aussi probablement. Encore que pour ce dernier public, le logique du jeu qui fait qu'on doit éviter de 'nettoyer' les monstres qui se précipitent sur le chateau mais au contraire, foncer vers l'objectif et ne tuer que les monstres qui risquent d'arriver trop vite au chateau, risque de frustrer les plus jeunes et de planter les scénario.. Dans notre 2eme partie de la campagne n°2, il a fallu a des joueurs expérimentés bien recalculer tous les coups à l'avance pour arriver 'tout juste' à trucider le monstre dans son chateau..

Par contre je l'ai trouvé assez ennuyant (2 missions+intro) au sens où je n'ai pas trouvé le jeu immersif, et que la mécanique du jeu reste trop simple. Il faut aussi noter que j'ai du mal à trouver un jeu de collaboration intéressant (exception: Battle star Gallactica).

Autre problème: la rejouabilité. Sans doute le problème de tous les jeux à scénario, comment retrouver l'intéret de rejouer au jeu une fois fait le scénario. Etant donné qu'il n'y en a que 5 il me semble qu'on aura vite fait le tour. Certes la difficulté des scénarii va croissant, donc on peut imaginer que le 5eme devra etre répété longtemps avant d'en venir à bout? Pas sur que j'ai envie d'y revenir pour le savoir!

Coté esthétique, le plateau est beau et suffisamment grand et lisible. Les figurines sont en carton, donc peut etre une déception par rapport à d'autres jeux du genre comme Descent, mais le prix de la boite est aussi l'intérêt à moins de 40€.

Une campagne est assez courte (1h).

Commentaires

Default