Tout ça pour ça

Un jeu au beau matériel qui s'apparente à un dungeon crawler mais qui n'en est pas un, puisqu'on va explorer (poser des tuiles) mais ne pas poutrer de monstres. Ici nous incarnons des magiciens en quête de savoir (différents cubes de couleur que l'on pourra récupérer sur les tuiles), en course pour celui qui arrivera à faire sa thèse en premier (remplir le contrat face cachée). A l'aide de nos cartes il nous sera possible de prendre des cubes, en piquer aux autres, freiner l'avance des autres, prendre des étudiants (assistants faisant office de bonus) etc. C'est là que le bât blesse, les cartes. Beaucoup d'icônes, différentes façons de les utiliser, un temps de lecture assez long, pour un jeu qui est au final une course et un joyeux poutrage entre potes. Pourquoi ne pas faire plus simple au niveau des cartes ? Rajoutons à ça un boss qui vient rajouter du chaos, 30 pages de règles, du kingmaking important... je n'ai pas envie d'y retourner. Trop long, trop complexe au niveau de l'icono pour un jeu familial au final.

Commentaires (2)

serraangel
serraangel
Je pense qu'à force de jouer l'iconographie devient claire, mais j'ai trouvé que c'était inutilement compliqué en fin de compte
Asafox
Asafox
Je vous rejoins bien sur les cartes ruses. Trop compliquées. En plus les règles ne sont pas super clair quand à leur usage je trouve.
Default