Ce jeu est sorti le 29 sept. 2017, et a été ajouté en base le 26 juin 2017 par IELLO

édition 2017
Par Richard Garfield
Illustré par Paul Mafayon
Édité par IELLO
Distribué par IELLO

Standalone 1 extension
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Tout à fait recommandable malgré ses petits défauts

Bunny Kingdom est un solide jeu de draft et de placement, magnifiquement illustré et bien pensé. Pendant toute la partie, on est sans cesse tiraillé par des choix cornéliens et c’est exactement ce qu’on attend d’un jeu avec une mécanique de draft. Le jeu aura l’avantage de plaire à un large public, familial mais aussi aux joueurs plus chevronnés qui seront beaucoup plus dans le calcul. La rejouabilité est, à mon avis, assez grande.

En revanche, je rejoins de nombreuses autres critiques sur deux points : le plateau est clairement trop petit, je ne comprends pas pourquoi l’éditeur n’a pas choisi d’en faire un plus grand alors que la boite, assez grande, pouvait aisément le contenir. A la fin de la quatrième manche, la visibilité des différents éléments du plateau devient difficile. Autre élément un peu gênant : le comptage des points est un peu fastidieux. Rien d’insurmontable. Les comptages intermédiaires ne sont pas encore trop lourds. Mais quand on termine la partie avec les différents parchemins, cela devient carrément fastidieux. Il faut compter, recompter à nouveau un élément ou l’autre et cela casse un peu la dynamique du jeu qui jusque-là était sans grand temps mort. Mais ce sont là deux défauts qui sont parfaitement surmontables et n’enlèvent rien à la qualité intrinsèque d’un jeu tout à fait recommandable.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default