Tournay la bobinette et la chevillette...

4,0

Le jeu a incontestablement une ambiance particulière, un peu austère, façon moine dominicain. L'esthétique très particulière des cartes y est pour beaucoup. Ca, j'aime. Mais, je m'attendais à un vrai truc, un ovni austère où il faut se creuser la tête, avec des mécanismes bien tordus... L'habit ne fait donc pas le moine, justement. Tournay est l'occasion de le vérifier une fois de plus.
Ensuite, la mécanique est assez limpide, quoiqu'un peu trop systématique (on pioche, on pose, on pioche, on pose...), au point d'ailleurs de générer une routine un peu lassante. Et puis aussi, ça manque d'originalité, c'est un peu flou et on a du mal à voir où on va et ce que l'on est en train de faire. Il suffit de tirer des cartes pas terrible pour vous faire prendre un retard considérable qui ne pourra être rattraper qu'à grand peine, et en comptant sur la malchance (ou les erreurs éventuelles) des adversaires.
Enfin, c'est froid, glacial même. Chacun fait son petit beurre dans son coin, sans franchement se soucier des autres. Waou ! Bonjour l'ambiance !
C'est difficile d'entrer dans Tournay, et c'est encore plus difficile de se laisser convaincre d'y entrer à nouveau quand on en est enfin sorti.

Commentaires

Default