Ce jeu est sorti le 30 déc. 2010, et a été ajouté en base le 30 déc. 2010 par le Polack

édition 2010
Par Marco Ruskowski et Marcel Süsselbeck
Édité par Queen Games
Distribué par Oya

Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Toujours plus...

Fresco est un jeu que j'aime beaucoup.
Accessible à tous, facile et cependant avec ce côté assez fin pour plaire aux grands joueurs...

Ici, nous avons 3 nouvelles petites extensions qui s'ajoutent aux 3 extensions proposées dans la boîte de base.

Tout d'abord au niveau du matériel, comme à chaque fois avec Queen Game, on n'est pas déçu, toujours aussi superbe dans la qualité et dans le design...

Les trois extensions proposées sont assez inégales :

Commençons par la moins bonne des trois pour ne as dire inutile :
- les feuilles d'or :
des petites tuiles à placer entre les marchés du plateau vont désigner des tuiles qui, si on les achète, nous permettront d'obtenir des feuilles d'or.
Un jeton de couleur est tirer au hasard au début de chaque tour afin de déterminer la couleur que l'évêque voudra voir couvrir d'or. Si lors de ce tour on rénove une tuile de la cathédrale contenant cette couleur on pourra donner une feuille d'or pour en augmenter sa valeur.
Voilà qui est très ingénieux et très bien.
Oui, mais voilà, la valeur de la tuile en question augmente en fonction de la position de l'évêque, ce qui fait double emploi puisque la position de l'évêque intervient déjà dans la valeur de la tuile... dommage (Il eût fallu peut-être un autre personnage spécialisé dans le recouvrement des feuilles d'or ???)

-La deuxième, plus intéressante est le puits aux souhaits.
Comme il faut s'y attendre d'après son appellation, ici, une grande part de hasard est également présente. En début de partie, chaque joueur reçoit 3 pfennigs (monnaie qui sert à faire des voeux !?) On peut placer lorsqu'un artisan va au marché un pfennig par artisan (au maximum 2) afin de pouvoir commencer sa journée en faisant un (ou deux) voeux ! Cela consiste à piocher 1 ('ou 2) cartes dans le paquet adéquat? Ces cartes proposent des actions bonus que l'on pourra effectuer si un artisan est placé dans les lieux où le bonus intervient !
L'idée est excellente, seulement voilà, certaines de ces cartes proposent de récupérer de nouveaux pfennigs et donc d'obtenir de nouvelles cartes. Rien n'est proposé pour en obtenir de nouveaux d'une autre manière. Cela rend le jeu trop tributaire du hasard. Pour y remédier soit on enlève ces cartes bonus qui proposent de nouveaux pfennigs, soit, et cela pourrait être une variante intéressante que j'essaierai la prochaine fois, permettre de ne pas utiliser un certain nombre d'artisan lors de son tour. Chaque artisan inutilisé nous permettra d'obtenir un pfennig supplémentaire !

Enfin, et rien qu'à elle-seule, cette extension vaut le coût d'acheter cette boîte :
-les vitraux

Un système ingénieux de pioche de pierre qui simule la couleur des vitraux qu'il faudra révover. Désormais, lorsque l'on rénovera une tuile qui jouxte un emplacement de vitrail, on sera également obliger de le placer. Plusieurs sont proposés sur un petit plateau spécial à des prix différents. Mais, et cela donne un solide piment au jeu, toute couleur que nous n'aurions pas en plaçant le vitrail, nous donnera des points négatifs à enlever sur le total de la tuile rénovée ainsi que celle du vitrail. (ex : je rénove une tuile à 7 points. Je place un vitrail bleu-jaune-rouge qui rapporte 8 points. Cela fait un total de 15 points. S'il me manque le rouge (-6) je n'obtiendrai que 9 points.

Bref, rien que pour la dernière extension, cela mérite la côte de 5/5. Cependant, la première me semble mièvre. Et la seconde mériterait une petite adaptation (parce que certaines cartes sont intéressantes..)

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default