Ce jeu est sorti le 14 févr. 2014, et a été ajouté en base le 2 oct. 2013 par Drax

édition 2014
Par Nicolas Poncin
Illustré par Piérô La lune
Édité par Blue Cocker
Distribué par IELLO, Esdevium, Asmodee Belgium et Le Valet

Standalone 1 extension
Illustration haut boutique Tric Trac
27,00€ 30,00€
 Rajouter au panier
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Top Chef !

Medieval par çi, Medieval par là, en présentation, en test, en copinage.... J'avoue que sans y avoir joué, ce jeu commençait déjà à me gonfler, ayant l'impression de me retrouver face à un effet "bâtisseurs", le jeu qu'on vous pousse à aimer à grands coups d'articles...

Mais il faut avouer que si ça s'agite autour de cet éditeur, c'est que la qualité est au rendez vous, tant au niveau jeu,

qu' illustrations et matériel (plutôt de bonne qualité - il y a aussi des sachets pour ranger les différentes pièces)

Face A:

Medieval fonctionne sur un principe de draft (comme chez "7 wonders") où l'on passe ses cartes au voisin, cartes qu'il faudra choisir pour se positionner sur les différentes tuiles constituant le plateau de jeu. Alors, vaut il mieux gagner des combats et prendre des points, s'instruire , donner de l'argent aux pauvres pour éviter d'être pénaliser en fin de partie, courtiser la princesse pour avoir des actions supplémentaires, faire de lèche au roi ou affronter le dragon?

Simple à comprendre, le jeu vous propose de faire des choix, d'être partout à la fois (bien que ce soit impossible) et propose une réelle interaction entre joueurs.

Face B:

l'éditeur est un bon chienchien, car il propose déjà (en retournant les tuiles) des variantes de jeu : on pourra ainsi se battre en duel et gérer les tuiles que nous connaissons déjà (roi / pauvres etc....) d'une nouvelle façon.

J'avoue que la Face B, si elle fonctionne pas mal avec certains des personnages, est plus chaotique par d'autres côtés.

La face A, plus épurée, se suffit largement à elle même, mais une fois encore soulignons cette initiative d'en mettre plus dans la boîte de base....ça devient plutôt rare.

Convaincu je suis, et je rejoins donc, avec plaisir, la cohorte des supporters de Medieval: un jeu familial mais qui pourra plaire aux joueurs plus aguerris. En plus, le jeu est a moins de 30 euros....

il n ' y a vraiment qu'une chose qui me fasse tiquer, c'est le slogan de blue coker, "l'éditeur qui a du chien"...là on aurait pu éviter...:-)

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default