The Omar Sy Case

8,8
Cet opus est le quatrième auquel je joue après Asylum, La prophétie des dragons et Sous le masque. La magie TIME Stories opère toujours. Nous avons beaucoup aimé ce scénario, qui contient certes beaucoup de trolls et de pièges à con, mais qui s'insèrent quand même bien dans le thème. TIME Stories reste un jeu d'exploration, mais aussi d'optimisation et de mémoire. À la manière d'un Rick Dangerous, il faut se rappeler des chausses trappes et les éviter au run d'après.

L'ambiance de ce scénario est bien rendue et les graphismes très comics le servent habilement. Certains pourraient lui reprocher de contenir beaucoup de baston, mais à vrai dire, une gestion habile des run permet, une fois le premier run passé, de les esquiver assez facilement. Nous l'avons fini au troisième run, en passant à côté d'un indice important (qui est placé dans un endroit assez inhabituel), mais qui finalement n'est pas obligatoire car une lecture subtile des autres indices permet de dénouer l'énigme finale.

Au final, un scénario qui tient ses promesses.

Commentaires

Default