The Island
2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
8 ans et +
Âge
45 min
Temps de partie
35,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

The Island: Nage Indi, Nage !!

9,0

Du sable fin, des cocotiers, un beau soleil et des objets précieux fraîchement pillés. Tout était réuni pour passer un dimanche après-midi sympa entre chasseurs de trésors. Mais c’était sans compter sur les requins, les baleines agressives, les monstres marins et une malédiction ancestrale qui viendront jouer les trouble-fêtes et vous obliger à enfiler vos plus belles brassières pour vous mettre à la baille.

Tais-toi et rame !

The Island est un jeu familial de survie semi-coopératif pour 2 à 4 joueurs proposé parAsmodee. Les joueurs incarnent chacun un groupe de pilleurs de tombes chasseurs de trésors occupés à remplir leur besace d’un maximum de pierres précieuses, masques en or et autres joyeusetés scintillantes. Tellement occupés qu’ils n’ont même pas remarqué que l’île volcanique sur laquelle ils se trouvent commence à s’enfoncerde plus en plus vite dans la mer. Le jeu commence à ce moment là.

L’objectif va être de réussir à mettre à l’abri, non pas un maximum de nos petits Indianeeple Jones, mais bien le plus grand nombre de trésors, avant que le volcan n’explose et mette fin à la partie. Vous allez me dire, « pas de problèmes, suffit de se mettre à l’eau et de nager vers le rivage tel un Florent Manaudou ». Certes, mais on n’est pas à la base de loisirs de Cergy-Pontoise ici mon bon monsieur. Non. Ici c’est The Island. Et dans The Island l’eau est infestée d’animaux marins en tout genre qui vont singulièrement vous compliquer la tâche, si ce n’est tout simplement déguster votre foie avec un délicieux Chianti.

Un joli plateau plein de couleurs qu’elles sont jolies

La mise en place des tuiles sur le plateau se fait aléatoirement. On trouve 3 types de tuiles: des tuiles de plage, des tuiles de forêt et des tuiles de montagne. Chaque joueur va disposer un pion par tuile sur cette île bigarrée. Mais attention ! pas n’importe comment ! Car sous chaque Indianeeple se cache un chiffre qui représente la quantité de trésors que le brave travailleur à réussi à dégoter, et c’est bien la quantité de trésors mise à l’abri qui détermine le gagnant final. Il vous faut donc placer judicieusement vos pions, d’autant que c’est le dernier moment où vous pourrez regarder cette info avant la fin de la partie ! Mémoire, mémoire ! Vous disposez ensuite de 2 bateaux par joueur que vous placez où bon vous semble (généralement pas trop loin des petits bonhommes à votre couleur), et c’est parti !

Le tour d’un joueur se déroule très simplement.

Vous disposez de 3 points de déplacement que vous pouvez répartir comme bon vous semble entre vos pions, ou des bateaux. Quelques restrictions s’appliquent tout de même. Un pion à l’eau (ou nageur dans le jargon technico-tactique) ne peut se déplacer que d’une case par tour. Vous ne pouvez bouger un bateau que s’il est vide, ou que vous n’êtes pas minoritaire sur le bateau; chaque embarcation pouvant contenir 3 pions.

Ensuite vous devez retirer une tuile du jeu pour simuler l’enfoncement de l’île en commençant par les tuiles de plage (les plus proches du niveau de la mer), les tuiles de forêt, puis les tuiles de montagne. Sous chaque tuile peut se présenter soit un évènement immédiat comme une apparition de bateau (ça c’est rare), une apparition de requin, ou de baleine (ça, ça l’est déjà moins), ou un vortex dévastateur qui engloutit tout ce qui se trouve dans les hexagones voisins (une espèce de chasse d’eau géante). Soit la tuile que vous retournez est une tuile bonus que vous pourrez jouer au début de votre tour et qui pourra vous sauvez la mise en cas de vile attaque d’un de vos adversaires, ou vous permettre de pourrir justement ces mêmes adversaires dans la joie et la bonne humeur en leur collant un monstre marin ou une baleine à bosse sur le chemin de l’îlot salvateur.

The Eye of the Shark

Dernière étape, il vous faudra lancer le dé de créature. Ou comment ajouter encore du chaos dans un jeu qui n’en manquait déjà pas; et c’est tant mieux ! Car à chaque jet de dé gracile (ou pas) , vous aurez le droit de déplacer un des 3 types de stremonsprésents sur le plateau avec des effets jubilatoires et des morceaux de « In your face ! » dedans.

La gentille baleine détruit tout bateau qui passe à sa portée et contenant un Indianeeple qui se croyait au sec, le renvoyant illico à l’état de simple nageur. En revanche la gentille baleine ne s’attaque pas au nageur. Non. Elle est gentille elle. Non ça c’est le job de son meilleur ami, le requin. Lui ne s’occupe pas des bateaux, ça ne l’intéresse pas. Ilpréfère la chair tendre et juteuse des nageurs qu’il Croc à pleine dents avec les trésors qu’ils transportaient. Ça mange n’importe quoi un requin j’vous jure. Enfin, il y a le Boss, le King of the Sea, le nabab des fonds marins, le grand manitou de la baignoire: le monstre marin. Lui il n’est pas là pour amuser la galerie, il dévore tout dans un fracas de bois de bateau et de cris de meeples apeurés. En revanche, il est lent, et c’est là votre seul salut, l’esquiver (si possible).

Lorsqu’un joueur retourne le volcan, cachée sous une tuile montagne, la partie prend fin et les joueurs comptabilisent la quantité de trésors ramenée par leur meeple sur l’une des quatre îles autour du plateau. Tous les autres qui n’ont pas rallié une de ces îles sont perdus.

Si avec tout ça vous ne sentez pas le doux parfum des alliances de circonstance, des backstab, des promesses non tenues, on ne peut plus rien pour vous. Car oui, The Island est un jeu méchant où il faut gagner, certes, mais aussi faire perdre ses adversaires, qui étaient juste avant vos alliés et qui ne le resteront pas très longtemps…

Enfin bref, vous aurez compris que ce jeu nous a plû, parce qu’il est d’une simplicité désarmante, qu’il peut se jouer avec les nenfants tout comme les pas nenfants, qu’il se met en place rapidement pour des parties où la rigolade est omni présente. Et c’est important la rigolade.

http://blog.jumanji-shop.com/the-island-nage-indi-nage/

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default