Terrain connu. Trop ?

8,3
Vous retrouverez le personnage qui voyage de Marco Polo, le choix dans un pool de dés de Grand Austria, les cartes qui défilent de Lorenzo; pas de doute vous êtes dans l'école italienne du jeu.

L'originalité vient ici de la double fonction des dés : leur valeur vous permet de récupérer des cartes, leur couleur vous octroie un type de revenu et souvent vous aimeriez que le dé avec un 6 ne soit pas vert mais orange.

Comme souvent dans ce type de jeux vous avez 4/5 pistes de développement et la réussite dépendra de votre capacité à savoir combiner les bonnes cartes. La première partie est un peu dans le brouillard car on découvre mais dès la deuxième les joueurs expérimentés s'amuseront à tenter telle ou telle tactique.
Ma petite dizaine de partie me laisse penser qu'il n'y a pas de martingale et que plusieurs options sont viables.
Les parties durent entre 60 et 90 minutes. Le jeu fonctionne dans toutes les configurations mais il est plus tendu à quatre où l'ordre du tour est important. A deux joueurs vous êtes généralement premier un tour sur deux et le jeu est plus ouvert, chacun réussissant à dérouler sa stratégie.

Le jeu est beaucoup moins comptable que Grand Austria et moins punitif que Lorenzo : vous n'êtes jamais vraiment bloqué.
Le thème est totalement absent.
Les illustrations et couleurs criardes tranchent avec le marron/beige de ce type de jeu mais sinon des jeux de ce calibre il en sort plusieurs chaque année et j'aurais du mal à vous conseiller Coimbra.

Je continue de penser que Marco Polo et ses pouvoirs incroyables de personnages reste la référence dans cette gamme.
Ceci dit mes parties de Coimbra ont été agréables. Mais je ne me souviendrais sans doute plus du jeu dans quelques années (mois?).

Commentaires

Default