Tentacules attack

7,6
Des étoiles de mer, coquillages, poulpes, requin et dauphin en résine colorée, plusieurs plateaux color pop et une grande vague en carton, on ne peut qu'être médusé devant une telle édition. (s)Quid du jeu ? Eh bien on peut dire que le ramage se rapporte au plumage/aux écailles de poisson (?) puisqu'après une mise en place un peu longue et fastidieuse, les phases de jeu s'enchaînent facilement et le gameplay est assimilé en deux tours. Il faudra soit agrandir son récif, soit accélérer le processus du déferlement de la vague, puis avancer son personnage, éventuellement prendre des dés et libérer son ami, puis avancer le requin qui ne manquera pas de vous transformer en fish'n chips le temps d'un coup de queue. Le jeu est astucieux et pas si familial que ça (les enfants devront se faire aider s'ils ne sont pas habitués, car il y a un peu de stratégie). Donc : Poseidon peut être fier de son royaume, et on a bien plaisir à y voguer.

Commentaires

Default