Tel est le cas de castel...

sur Castel
4,0

Jeu sympathique, un peu trop mouvementé, il faut "imaginer" le tableau de jeu, bon c'est pas si compliqué mais on passe son temps à poser des cartes, heureux celui qui possède l'évêque et bon nombre de chevaliers qui s'empilent les uns sur les autres. Au final c'est assez bordélique et lent, on réfléchit beaucoup mais on ne tire pas une énorme satisfaction à avoir gagné une partie. C'est de la chance plus que de la réflexion... dommage car j'aime beaucoup Faidutti (fort heureusement, ce n'est pas son jeu que j'estime le pire).

Commentaires

Default