Edenia
Ce jeu est sorti le 15 oct. 2016, et a été ajouté en base le 4 sept. 2016 par BLAM !

édition 2016
Par Matthieu Lanvin
Illustré par Camille Chaussy
Édité par BLAM !
Distribué par Blackrock Distribution

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Sympathique, léger et subtil.

Le jeune auteur Matthieu Lanvin, pour son premier jeu solo, nous livre avec Edénia un jeu sympathique et subtil. Très bien illustré par Camille Chaussy, Edénia nous propose d'aider les moutons de l'espace à traverser la galaxie afin d'atteindre la planète Edénia, ou poussent régulièrement les trifoliums sacrés si chers à nos moutons. Le thème de départ est déjanté et original, et le décor est ainsi tout de suite planté.

Pour la mécanique, il s'agit ici d'un jeu de pose de tuiles, avec plusieurs chemins dessinés dessus. Qui dit plusieurs chemins, dit plusieurs options à choisir pour se rapprocher d'Edénia. Chaque joueur dirige une équipe de trois moutons de l'espace. Lorsque le joueur déplace un mouton sur le bord d'une tuile, il pioche une nouvelle tuile exploration qu'il place de façon adjacente à celle ou il se trouve. Plus on avance, plus les chemins pour aller sur Edénia s'ouvrent. Mais on peut tomber sur des petites planètes en chemin, sur lesquels nous pouvons nous arrêter pour ramasser des artefacts aux effets divers et variés et gagner les points associés à ces objets. Nous pouvons aussi tomber sur des planètes habitables, qu'il faut coloniser en plantant son drapeau dessus et gagner 7 points. Sauf que, si un autre mouton passe par là et décide également d'y planter son drapeau, il remplace automatiquement le drapeau précédent.

Le jeu peut s'arrêter de trois façons différentes : si un joueur ramène ses trois moutons sur Edénia, il gagne automatiquement la partie. La seconde, faire 42 points pile poil pour remporter immédiatement la partie. La troisième, que les six jetons trifoliums d'Edénia aient tous été ramassés sans que les trois moutons d'une équipe soient arrivés sur la plante. Dans ce cas, on fait le total des points récoltés grâce aux artefacts ramassés, planètes conquises et jetons trifoliums en notre possession.

Plusieurs façons de scorer et de gagner, ainsi que de se déplacer ( chemins, tunnels, téléporteurs ) ce qui rend donc le jeu bien plus subtil qu'il n'y parait au départ. Une jolie petite réussite pour ce jeu qui sortira régulièrement en famille ou entre amis.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default