Ce jeu est sorti le 26 août 2011, et a été ajouté en base le 14 juin 2011 par HxC

édition 2011
Par Corey Konieczka
Illustré par Anders Finér et Henning Ludvigsen
Édité par Edge Entertainment
Distribué par Millennium

Standalone 9 extensions 2 éditions
80,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Sympa pour les investigateurs...

J'ai joué aux « Demeures de l'épouvante » avec mon groupe de joueurs de jeux de rôle/jeux de plateau. Ce sont des personnes qui ont l'habitude de faire d'énormes campagnes d'AdC en jeu de rôle, qui ont aussi beaucoup joués à Horreur à Arkham, et pour certains d'entre eux à Betrayal... J'ai aussi l'habitude de les faire jouer à Descent, bref nous avions pas mal d'axe de comparaison.

Du coté des joueurs, l'impression qu'à laissé "Les demeures de l'épouvante" est très positive. Ils ont apprécié l'ambiance générale très prononcée (il faut dire que j'ai mastérisé cela (presque) comme une partie de jdr) et la durée de partie raisonnable (moins de trois heures). Ils ont bien aimé le matériel (tuiles et figurines) et ont adoré les règles simples et amusantes comme les petits casses têtes qui permettent de crocheter des coffres. Les quelques critiques venaient principalement d'un sentiment de liberté bien moins présent et bien moins réel qu'à Horreur à Arkham. Dans leur ensemble, ils ont tous envie d'y rejouer.

De mon coté, l'impression est un peu plus mitigée. J'ai aimé la simplicité des règles, la qualité du matériel (même si il faudra peindre les monstres...) et la durée de préparation raisonnable (30 minutes maximum). Les règles sont très bien foutues, générant des situations très diverses notamment au niveau des combats. Les scénarios m'ont par contre paru très mécaniques comme une espèce de jeu d'échec ou on essayerai de gagner un coup sur l'adversaire. Au final, quand on voit l'arrière du décor de ce jeu, on voit bien que c'est du carton patte, l'étonnant étant que les joueurs ne se rendent compte de rien. Je reste aussi dubitatif sur le fait qu'il n'ait que 5 maisons proposées car même avec 3 variantes par maisons la durée de vie et le renouvellement ne sont pas évidents. La durée de vie du bousin dépendra donc principalement de la manière avec laquelle FFG/Edge gèreront les extensions proposant les nouveaux scénarios (matériel, intérêt et prix).

A l’arrivée, mon avis est plutôt positif. Ce jeu se positionne dans la catégorie des jeux d'ambiance dans l'univers de Lovecraft assez immersif et raisonnable en temps. Plus court qu'un HàA ou qu'une partie de jeu de rôle, il a ainsi bien sa place dans ma ludothèque... mais pour combien de temps ?

[Edit] Aprés quelques scenarios joués, je peux dire que leurs niveaux, intérets et jouabilités sont assez hétérogènes. Le trés bon cotoie le pire (sans parler des erreurs de traduction catastrophiques pour la cohérence de certains scénarios). En outre, le jeu peut vraiment être sympas à 5, mais est assez plat et manque d'ambiance à 2 ou 3 joueurs.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default