Der Untergang von Pompeji
Ce jeu est sorti le 13 mars 2005, et a été ajouté en base le 17 août 2004 par 20.100

édition 2004
Par Klaus-Jürgen Wrede
Illustré par Oliver Freudenreich
Édité par Amigo SPIEL + FREIZEIT GMBH
Distribué par Gigamic

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Sympa mais...

Pompeji est un jeu de plateau et de pions plutôt sympathique. Le point fort de la mécanique du jeu est d’avoir développer deux phases (une première de placement, une seconde de déplacement) qui donne l’impression de jouer à deux jeux différents. Et même si l’on peut avoir l’impression que le hasard est très présent dans ce jeu –ce qui n’est pas faux – Pompeji reste malgré tout plutôt plaisant à jouer. Pas trop prise de tête, simple d’accès et agréable.

A mon sens toutefois, il y a deux points qui auraient mérité d’être plus travaillé :
1°) Lors de la 1ère phase, une pioche ouverte aurait été bienvenue (en mettant, par exemple, face visible deux, trois cartes de la pioche) afin de limiter le hasard – Quand on a des mains pourries (comprenez que vous n’avez que des cartes pour des placements sur des bâtiments toujours libres), on se sent un peu frustrés quand même. Ceci dit, ça n’empêche pas de gagner tant les deux phases du jeu sont réellement distinctes mais…
Bon, il faudrait adapter cette variante (que se passe-t-il lorsque l’on tire une alerte de la pioche ?) mais…

et (surtout) 2°) Pompeji est un jeu qui aurait mérité d’avoir un plateau de jeu modulable, variable : La carte n’est en effet pas très équilibrée (des endroits où placer ses pions sont beaucoup plus intéressants que d’autres) ce qui n’est pas gênant en soi pour une partie ou deux, mais à la longue, je crains que cela ne contribue à en faire un jeu par trop répétitif (tactiquement parlant).

Si Pompeji n’est à priori pas un jeu que l’on sortira souvent (sous peine de s’en lasser très vite) mais, une fois de temps, grâce à son thème agréable (en plus d’être original) et de la tension qu’il engendre, on aura plaisir à y jouer. Pompeji est donc à mon sens un bon jeu d’opportunisme, léger et pas forcément essentiel, mais pourquoi pas.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default