Dominant species
Ce jeu est sorti le 21 sept. 2010, et a été ajouté en base le 21 sept. 2010 par bloodyraoul

édition 2010
Par Chad Jensen
Illustré par Rodger B. MacGowan, Chad Jensen et Eric Williams
Édité par GMT GAMES
Distribué par GMT GAMES

Standalone 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Survivre ou Disparaître

[u][b]Mon background DS[/b][/u]
J'ai 12 parties dans les pattes et c'est pour moi un des meilleurs jeux sortis récemment.
Chez moi, les seuls "gros jeux" qui concurrencent DS affectivement et en nombre de parties sont Caylus, T&E & Trajan.

[b][u]le prédigré du jeu[/u][/b]
- [b]Chad Jensen [/b]: un auteur expérimenté qui a déjà sortis des succès commerciaux chez GMT : [b]Combat Commander Europe[/b] et autres
- un succès commercial- 4 retirages, une nouvelle version plus design - récompensé de nombreuses fois par la communauté anglo-saxonne, dont le meilleur jeu BGG de 2011.
- un classement BGG exceptionnel : classé 20ème jeu avec 8.000 votants. Les jeux de ce calibre devant lui sont TTA, Eclipse, la guerre de l'anneau et Mage Knight.

[b][u]Comment mes amis réagissent[/u][/b]
- [u]les Casuals[/u] : je ne leur proposerai JAMAIS
- [u]les "gros Joueurs"[/u] : quasiment tous les gros joueurs ont adoré. Ce jeu a du fond, de la tension et propose un très bon mix stratégie-tactique. Il offre une dose forte d'interaction et de planification. Il faut donc réfléchir et manipuler. C'est un jeu de pleureuse et de survie =>ça il ne faut jamais l'oublier.
- [u]les trashers ou wargamers[/u] : ce jeu n'est pas dans leur sphère de prédilection mais ils pourraient aimer les aspects tactiques et poutrages
- [u]les Semi-gamers ou semi-casuals[/u] : je fais un bon 50% de potes qui adorent et en redemandent et 50% qui se font dépasser par le jeu.

[b][u]Mon avis sur les objections[/u][/b]
- [b]actions compliquées[/b] : mouais, faut pas déconner non plus. Ce n'est pas un jeu avec 30K exceptions. Il faut bien bosser les règles (assez courtes) et ne pas montrer qu'on hésite quand on présente le jeu. Une fois qu'ont est à l'aise, on revient rarement sur cet aspect des règles. Le seul aspect sur lequel on peut revenir un peu est l'ordre d’exécution du scoring et phase d'extinction en fin de tour.
- [b]c'est bordélique sur le plateau[/b] : oui et c'est ça qui est bon. Par contre, pour avoir surtout fait des parties à 4 joueurs, c'est très très largement gérable. Même à 5 ou 6, on voit ce qu'il se passe. Au début, il faut travailler la lecture du plateau pour ne pas rater les éléments importants. Passé la première partie cela devient naturel et l'on va se mettre à essayer de lire le jeu des adversaires. A DS, je joue les adversaires et je me bats comme un lion sur le plateau.
Je veux bien comprendre que si on a décidé de ne pas aimer le jeu, quand on est pas dedans à 100% on le trouve horrible et bordélique. Car concrètement, lorsque l'on résout les actions on est parfaitement capable de comprendre chaque répercussions . Il faut juste y croire et accepter d'entrer dans la lutte que propose DS.
- [b]c'est long[/b] : oui c'est long. En fait, c'est une histoire de rythme à imposer à sa partie. Nos parties durent maintenant 3h-3h30 => parfait pour moi. J'applique la variante proposée par l'auteur (je supprime les 4 cartes domination qui ajoutent les ouvriers pour la plannification). Globalement, je gagne du temps de jeu (moins d'actions de plannif) et en général un tour de moins.
- [b]ça swing[/b] : oui ça swing mais qu'est ce que c'est bon. C'est un jeu CHA-O-TIQUE mais pas du tout incontrôlable. Rappelez-vous du thème : la SURVIE. Les conditions sont dures et il faut se battre pour mettre sa race à l'abri des conditions défavorables. Il faut générer le chaos chez les adversaires et éviter de le subir. C'est ça Dominant Species.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default