Sur la bonne voie.

Dans la catégorie des jeux légers de début ou de fin de soirée, Trans America devrait sans problème rencontrer un certain succés.
Après les 56 secondes d'explications de règles, vous voilà déjà à pied d'oeuvre pour relier par voies ferrées les 5 villes états-uniennes que vous avez secrètement piocher.
A votre tour vous posez au choix un ou deux tronçons sur les lignes du plateau, toute l'astuce consistant à établir des jonctions avec les lignes déjà construites par vos adversaires, profitant ainsi d'une voie pour vous approcher de l'une ou l'autre de vos villes à relier.
Plus que la part de chance à laquelle certains font allusion concernant le tirage des 5 villes, il est évident que le choix du point de départ de votre réseau est primordial. Ensuite, il ne faut surement pas dévoiler trop vite ses intentions de directions et de connections. De toute façon, sur les trois manches en moyenne que dure une partie, les tirages avantageux de villes devraient s'équilibrer entre les joueurs.
J'accorde aussi "un pouce levé" à l'éditeur pour le rapport matériel/encombrement. La boite au format "Cartagena" est bien remplie, ce qui nous change de certaines boites d'extention immenses et ne contenant que 2 cartes et 3 pièces.

Simple, subtil, malin ... énervant, quand vous etes sur le point de terminer et que le joueur avant vous s'écrit: "j'ai fini...", il faut prendre Trans America pour ce qu'il est: un jeu léger et fun pouvant amener le joueur en phase d'accroche vers des productions plus pointues mais fonctionnant sur le même mécanisme de base.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default