Superbe et sombre dungeon crawler procédural

8,0
Escape the Dark Castle : superbe et sombre dungeon crawler procédural

Escape the Dark Castle porte bien son sous-titre de « jeu d’aventure atmosphérique ». Ses graphismes volontairement sales, même s’ils ne sont pas toujours réussis, la banalité des personnages qu’il nous fait incarner, le sentiment d’impuissance qui nous accable constamment tandis que l’on progresse dans le donjon, le souci narratif qui s’exprime tant dans son vocabulaire, sa mise en place, que sur les cartes elles-mêmes et bien sûr dans les livres compagnons, sont des sources particulièrement pénétrantes d’immersion, et traduisent le soin extrême qui a été porté à ce projet par ses trois auteurs - justifiant d'ailleurs pleinement la comparaison avec l'exigeant et poisseux Darkest Dungeon.

Soin d’autant plus appréciable qu’il s’affirme dans un jeu coopératif court, où les (nombreuses) défaites, liées au hasard très présent et à notre vulnérabilité permanente, ne sont pas si frustrantes parce qu’on est conscient de sa faiblesse, et que l’on a immédiatement envie (et le temps) de se relancer pour se surmonter. Une expérience généreuse et originale, très variée et tendue, sincèrement satisfaisante même en solo !

Retrouvez l'intégralité de l'article sur VonGuru : https://vonguru.fr/2019/05/23/escape-the-dark-castle-superbe-et-sombre-dungeon-crawler-procedural/

Commentaires

Default