Lion of the North
1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
180 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Suède en surclassement

6,0

Sur la lancée des deux premiers volumes de la série GBoH, je me suis précipité sur Lion of the North au début de l'année 1994 ... et je n'y ai joué que trois parties! A première vue les qualités du jeu semblaient les mêmes que dans les deux jeux antiques: mêmes mécanismes et, surtout, des règles d'activation et de commandement géniales. Les règles de la série GBoH demandaient cependant un investissement important. Dans ce nouveau volume, les nouvelles règles simulant les guerres du XVIIe siècle (avec l'apparition des armes à feu) compliquent encore la tâche des joueurs et il faudra d'abord digérer plus de 30 pages de règles serrées avant de s'attaquer aux scénarios (seulement deux batailles) qui ajoutent encore des règles spécifiques. Le sujet traité est très original: la Guerre de Trente Ans. La bataille de Breitenfeld est très impressionnante à l'installation mais moins passionnante à jouer. En effet, il faudra un miracle aux troupes de la Ligue catholique pour vaincre les Suédois (plus solides et mieux commandés) et leurs faibles alliés saxons. La bataille de Lutzen est plus équilibrée mais, une fois de plus, la balance penche nettement du côté des Suédois. Au total, on peut parler d'une inquiétante inflation des règles et de scénarios trop prévisibles. Aucun supplément n'est jamais sorti pour ce jeu et on peut donc parler d'un demi-échec. D'ailleurs, au début des années 2000, GMT s'est ensuite lancé dans une série bien plus simple mais beaucoup plus jouable sans perdre de son réalisme: la "Musket and Pike serie" dont le quatrième volume est justement consacré aux batailles du grand roi de Suède.

Commentaires

Default