Ce jeu est sorti le 19 mars 2002, et a été ajouté en base le 10 déc. 2001 par Docteur Mops

édition 2002
Par Philippe des Pallières
Illustré par François Bruel
Édité par Asmodée et Lui-Même
Distribué par Asmodée

Standalone 1 extension 2 éditions

Stratégie pour enfants avec hasard important

Idéal pour un premier jeu "qui ressemble à ceux des grands tout en étant rassurant comme ceux des petits" (référence aux moutons qui, si vous regardez bien, donnent pour quelques uns l'impression de se faire un bisou, ce qui a emporté l'adhésion rapide de ma fille à ce jeu).

Les tuiles sont à placer sur la table (il n'y a que la fontaine du village au milieu au début), et chaque tuiles est découpées en quatre (ex : un quart de mouton bleu, un quart de village, et deux quarts soit la moitié de moutons jaunes).

Quatre couleur, chacun connaît la sienne et elle reste secrète au moins au début, et la règle est simple :

- L'objectif est d'avoir un champ fermé (et sans contact avec un forêt où le loup y est) avec un maximum de moutons de sa couleur ;

- On place une tuile à son tour, chaque coin ne pouvant toucher que des choses qui lui sont identiques (de la forêt touche de la forêt, du mouton bleu d'autres moutons bleus, etc.).

Il y a un double petit aspect stratégique :

- On cherche à maximiser la taille de son champ (seul le plus grand compte, avoir deux moyens ne sert à rien) en créant une situation limitant le risque que l'on se fasse bloquer.... tout en cherchant à bloquer un autre (je suis gentil et je t'agrandis ton champ.... que tu auras beaucoup de mal à fermer, et puis j'ai placé un forêt au bout histoire de permettre au suivant d'y placer un loup) ;

- On place les tuiles de façon à maximiser sa pioche (chaque tuile posée en rapporte autant que de tuiles en contact avec celle dont on vient de se débarrasser).

La double face des tuiles est intéressante, avec des choses très différentes d'un côté et de l'autre.

Mon seul (gros) regret qui explique une note qui ne soit pas plus haute c'est la très grande place du hasard : vous avez des possibilités intéressantes, ou pas, en fonction de ce que vous piocher, sans mécanisme permettant de modérer un peu la chose (c'est presque le contraire puisque plus vous placez bien plus vous piochez et plus vous avez donc de possibilités différentes).

La double face aurait peut être pu être mieux exploitée : comme les loups et chasseurs qui ont toujours de l'autre côté un grand nombre de moutons d'une seule couleur, on aurait pu avoir un peu plus (peut être pas toutes) de tuiles contraires (bleu/jaune d'un côté, rose/noir de l'autre, par exemple) afin de limiter la part du hasard et la frustration d'avoir les bonnes couleurs mais dans le mauvais sens ce qui empêche de placer valablement une tuile qui devient donc inutile.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default