Ce jeu est sorti le 1 oct. 2015, et a été ajouté en base le 7 déc. 2014 par redeagle

édition 2015
Par Al Rose et Dan Raspler
Illustré par William Bricker
Édité par Stronghold Games

Standalone
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Star Rogers Overkill

enfilez votre pyjama (ou votre jupette si vous êtes un fille)et votre aquarium sur la tête et vous voilà paré pour partir dans une aventure intersidérante.
Votre équipe de 1 à 6 Rocketeers équipé de pistolaser, de fusil sonique à proton et de casque contrôleur de pensée télépathique, va devoir réussir une bonne vingtaine de missions et naviguer entre les bases stellaires, les navettes abandonnées, les vaisseaux esclavagistes et autres lieux aux confins de l'espace le plus profond afin de protéger la race humaine en péril ....

Vos ennemies, des aliens tout verts, des sangsues de l'espaces, des cerveaux dans des bocaux (si si), des soucoupe volantes, ... tous les clichés de la SF vintage année 60/70 sont là mais assumés et plutôt bien foutus car ne tombant jamais dans le ridicule, juste dans le kitch de bon goût (enfin si on aime ça).

Beaucoup de matos très chouette et de bonnes qualité, des règles très claires et très abondantes mais agrémentées de longs exemples et de nombreuses illustrations, somme toute assez simples, un gros livret de scénarios très détaillés et très diversifiés avec un bonne progression dans la difficulté.

C'est un jeu coopératif jouable de 1 à 6 joueurs, la durée des parties variant suivant les scénarios et le nombre de joueurs, il faut compter que même de 60 à 90 minutes minimum.
La mise en place peut sembler un peu longue quand même, car il ya pas mal de pions à disposer, mais c'est le rpix a payer pour une énorme rejouabilité d'un même scénario tant il y a d'éléments renouvelés.

En général, les tuiles composant le vaisseau/base où se déroule le scénario sont cachées, au début du tour de chaque Rocketeers, celui ci doit "scanner" la tuile la plus proche de lui en la révélant et en dévoilant de nouveaux aliens et de l'équipement qu'il pourra utiliser. Si toutes les tuiles sont déjà révélées, on passe en alerte rouge dont les conditions sont fixées par le scénario.
Ensuite il peut faire 3 actions (mouvement attaque, soins, subjuguer les esclaves humains pour les libérer, essayer de construire/ comprendre et utiliser du matos aliens, .... le choix est riche.
Pour résoudre une action, il lance des dés (D10) chaque réussite en plus que nécessaire génère un "Overkill" qui suivant le rocketeer, l'action entreprise, l'alien en jeu et le matériel utilisé, va générer un pouvoir spécial plus puissant différent. Tout le sel du jeu se trouve dans la bonne utilisation de ces différent overkills. Mais attention, les Aliens ont eux aussi leurs propres Overkills de l'espace qui pique !!

A noter que les héros disposent d'une réserve d'oxygène qu'ils peuvent consommer pour faire des actions supplémentaires, mais c'est risqué car parfois ces maudits Aliens grâce a leur pouvoir télépathique provoque des frayeurs irrépressibles consommant votre oxygène et si vous n'en avez plus ben vous êtes mouru et la mission est perdue.

Un bon jeu, des règles solides, avec de l'aléatoire bien sur mais pas que, une bonne ambiance assez oppressante, une sorte de spaceship crawling, tout en porte/monstre/trésor mais très bien amené !

attention tout en anglais !!

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default