Sankt Petersburg
Ce jeu est sorti le 2 avr. 2004, et a été ajouté en base le 20 janv. 2004 par 20.100

édition 2004
Par Michael Tummelhofer
Illustré par Doris Matthäus
Édité par Rio Grande Games et Hans im Glück

Standalone 2 extensions 4 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

St Petersbourg ? C'est du BTP (Beau Thème plaqué)

Commençons par dire qu'au niveau design c'est pas ça. J'aime pas du tout. J'irais même jusqu'à trouver ça laid. Version pas beau. Genre moche. Du style repoussant. Peu sympathique à l'oeil. Bien sur ça n'engage que moi mais c'est déjà beaucoup.

Du coup j'avais un peu de mal à m'y intéresser. Et puis j'ai essayé le jeu PC, et ça m'a beaucoup plu. Pas le design, c'est toujours très laid mais le jeu, très sympa. Avec une petite nuance, que je me suis dis: quel est l'intérêt de jouer avec des vrais gens vu l'interaction zéro, autant jouer sur PC.

Mais comme je suis plein de contradictions, je l'ai acheté quand même. Et j'y ai joué avec des vrais gens. Plusieurs fois. Et de ces parties on peut tirer non pas des pigeon d'argile mais bien un ensemble d'enseignements :
- ce jeu fonctionne aussi bien à 2, qu'à 3 qu'à 4 joueurs. Ça mérite d'être signalé, c'est assez rare.
- ce jeu fonctionne très bien avec tout le monde, de l'ancien roliste fan de jeux de figurines à l'occasionnel qui veut pas un truc compliqué. Dans tous les cas, succès et revanche exigée
- au bout de quelques parties, l'interaction surgit sans crier gare ou quoi que ce soit d'autre d'ailleurs. Finalement, faut vraiment composer avec le jeu des autres, pour les bloquer, ou pour éviter qu'ils ne nous bloquent. Et c'est ça la grande réussite du jeu en vrai, parce que ça m'était complètement passé au dessus avec le jeu PC.
- ce jeu est certes très laid (je crois pas l'avoir déjà dis) mais en plus il a un petit coté pléthorique en terme de matériel qui frôle l'ostentatoire. Entre le plateau inutile, le petit pion supplémentaire pour savoir de quelle couleur on est et le duo jeton + cartes de phases dont l'un est de trop, on fini par s'attendre à avoir aussi un repose coude en mousse et un porte carte électronique. Bref on aurait pu gagner sur le prix de fabrication sans que ce soit un scandale (même si le jeu n'est pas cher, entendons nous bien, mais dans ce cas ça n'apporte rien au jeu donc tant qu'à faire...).
- le thème du jeu, excessivement plaqué, mais d'une force... En même temps moi ça me dérange pas du tout, mais au cas ou y'en a qui s'en soucieraient...

De tous ces enseignements on pourra conclure que c'est un jeu très chouette, qui ressort très souvent, et qui n'obtient pas la note maximale non pas à cause de sa laideur ou de son matos superfétatoire, mais bien parce qu'il lui manque un zeste de profondeur pour entrer dans mon top. Mais en même temps tout le monde ne peut pas rentrer dans mon top, non plus, ça se mérite, sinon ça fait désordre et après les gens se croient tout permi.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default