Illuminati
Ce jeu est sorti le 22 août 2008, et a été ajouté en base le 15 avr. 2008 par Monsieur Phal

édition 2008
Par Steve Jackson
Édité par Ubik
Distribué par Millennium

Standalone 3 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

"Souvent les gens ne veulent pas voir ou entendre la vérité parce qu'ils ne veulent pas que leurs illusions soient détruites." Friedrich Nietzche

Je jouais à Illuminati il y a des années, puis je l’ai oublié… quand je suis revenu dans le monde des jds modernes je m’en suis rappelé et ai eu envie de m’y replonger en souvenir du bon vieux temps ; j’avais déjà redonné dans les jeux de Steve Jackson avec Munchkin donc je ne m’attendais pas à grand-chose mais il fallait que je possède cette petite madeleine de Proust.

Les +

- Différents Illuminati. Vous pouvez incarner plusieurs illuminati différents, qui ont tous une condition de victoire différente… et vous pouvez jouer avec ces illuminati face cachée. Jouer avec les illuminati face cachée c’est une très bonne idée ça permet de faire un peu monter la tension (sauf que dans les faits on sait généralement vite qui est qui… sauf si le jeu est joué par des néophytes qui ne connaissent que leurs propres pouvoirs mais c’est plutôt un jeu à sortir entre connaisseurs).

- Thème. Un thème assez original, c’est plaisant à jouer. Certaines associations de groupes sont vraiment comiques, j’adore les schémas qui vont se dessiner au cours de la partie ; imaginez les parents d’élèves qui contrôlent les politiciens, qui contrôlent eux même les punks rockers, tout cela sous le regard bienveillant de Cthulhu.

-Megabucks. Des petits billets tous mignons (malheureusement quelle que soit la valeur ils ont la même apparence… même le monopoly a fait mieux pour le coup) que l’on place directement sur les cartes ce qui est à mon sens une très bonne idée.

- Graphismes. On est loin des graphismes plutôt humoristiques de la première version mais je trouve qu’ils sont plutôt agréables à l’œil, ils s’accordent bien avec l’ambiance conspirationiste.

- Ambiance. Partons du principe que tous les joueurs maitrisent les règles (car autrement ça peut plomber l’ambiance) et qu’ils fassent la partie sans rechigner (parce que bon, niveau règles on a bien mieux depuis) vous aurez normalement une bonne ambiance atour de la table ; beaucoup de discussions, des coups bas et de la diplomatie.

- Tricher. J’ai en horreur les tricheurs (c’est en partie à cause de ce genre de joueurs que j’ai quitté le monde des jds pendant des années) mais ici c’est différent, la règle autorise à tricher alors pourquoi pas (il y a tout de même de rares restrictions). C’est tellement original (il y a Mito vous me direz, mais celui-ci n'était même pas à l'état de concept lors de l’âge d’or d’Illuminati) que ça ne peut que rentrer dans les points forts (puis faut en trouver…).

Les –

- Laborieux. Je n’entrerais pas dans le détail des règles, je ne saurais même pas par où commencer… mais que le jeu est laborieux, il est long, les mécanismes sont lourds, vous passez la majeure partie de votre temps à faire du calcul mental (pour compter votre argent)… alors que son originalité pourrait pousser à le présenter à de nouveaux joueurs on n’ose même pas le sortir de la ludothèque, il faut y jouer entre personnes déjà connaisseuses. Un jeu qui a mal vieilli en somme.

- Les règles. Le jeu est lourd, c’est un point mais en plus il n’est même pas aidé par les règles qui ne sont pas des mieux écrites et qui pourraient sans doute faciliter la compréhension.

- Déséquilibre. Si les objectifs différents sont une bonne idée, ils ne sont pas équilibrés… après c’est du Steve Jackson tout craché, il ne fallait pas s’attendre à autre chose ; on jouera plus à ce jeu pour le fun (mais il faut réussir à passer la mécanique lourde, toujours elle…).

- Hasardeux. Là encore on est dans la marque de fabrique de Steve Jackson, donc ça ne surprendra pas les connaisseurs, c’est un jeu en très grande partie dépendant du hasard. Pour la sélection de la carte Illuminati, puis pour la pioche des groupes, puis enfin lors des combats à coups de dés…

Conclusion

J’ai acheté Illuminati en souvenir du bon vieux temps mais je ne m’attendais pas à grand-chose… je n’ai pas été déçu c’est encore plus laborieux que dans mes souvenirs. Il y a de bonnes idées mais le jeu accuse le poids des années… fans de Steve Jackson vous pouvez cependant y aller (enfin, si vous n'avez pas peur de beaucoup compter) ; les autres, je ne vous dirais pas d’éviter ce jeu comme la peste, vous pourrez vous y replonger en souvenir du passé ou (si vous avez des joueurs qui le connaisse) tout de même passer un bon moment à ourdir des complots tous plus complexes les uns que les autres mais on a fait tellement mieux depuis…. Un jeu qui mériterait vraiment un coup de jeune en somme…

Note (basée sur le système bgg) : 4 (Pas très bon. Je pourrais cependant en faire une partie à l’occasion.)
Je ne commente et note que les jeux auxquels j’ai joué 10 fois minimum

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default