Space Hulk - Death Angel

de Corey Konieczka
Space Hulk - Death Angel
7.64 
93 avis

Description du jeu :

Dans Space Hulk : Death Angel – le jeu de cartes, de un à six joueurs prennent le contrôle d'une escouade de Space Marines Blood Angels qui s'aventure dans les profondeurs d'un énorme Space Hulk pour... En savoir plus

Prix de vente conseillé : 25,00 €

Solo : sans doute mon jeu préféré

J'ai pris ce jeu uniquement pour son mode solo, et je ne suis pas déçu après une dizaine de parties (edit : beaucoup, beaucoup plus maintenant et toujours rien à redire).

Pour le thème, il est parfaitement rendu. Les genestealers arrivent par vague et se regroupent -si on les laisse faire- pour constituer une menace mortelle. Il convient donc d'avancer prudemment tout en élimination les essaims au fur et à mesure.
Et au nom de l'Empereur, tout est bon pour les dessouder : lance-flamme, autocanon, attaque psy, etc.

Les règles sont simples, tout en permettant une certaine subtilité : ordre de marche et orientation afin de se couvrir mutuellement, choix et priorité des actions (celles-ci ne pouvant pas être jouées deux tours consécutifs), pouvoir spéciaux à utiliser à bon escient.
Les combats sont résolus grâce à un dé unique, et bien que je ne soit pas friand de ce type de mécanisme, il correspond bien au thème. D'autant plus que la possibilité de gagner des relances rend la chose intéressante.

Pour la rejouabilité, à priori, pas d'inquiétude. Les agencements de salles et les combinaisons d'escouades sont nombreux en solo. Et rien n'empêche de jouer en solo les scénarios multijoueurs, à condition d'arriver à gérer 4, 5 ou 6 escouades au lieu de 3 (et donc choisir autant d'actions par tour), ce qui augmente encore la durée de vie.
Enfin, on trouve sur BoardGameGeek un certains nombre d'escouades et de salles conçues par des fans. Le jeu se prête bien à ce type de rajout. Je ne parle même pas d'une extension officielle.


Les seules ombres -minimes- au tableau sont la difficulté de survie et la présence d'une escouade très faiblichonne parmi les six (verte). Pour la difficulté, de nombreux joueurs conseillent de légèrement modifier le jet de défense des Terminators : un Terminator survit sur un résultat supérieur ou égal au nombre de genestealers.
Et c'est effectivement bien plus agréable ainsi, sans dénaturer le jeu tout en conservant l'aspect vital des relances et de l'orientation.

Pour l'escouade verte, ses armes sont celles ayant les portées les faibles du jeu et ses pouvoirs spéciaux sont anecdotiques quand on les compare à ceux des autres escouades. Le mieux est de ne pas jouer cette escouade lors des premières parties, puis de l'introduire en tant que handicap.


Au final, c'est pour moi un excellent jeu solo. Par son aspect "jeu de carte dungeon crawling solo", je m'attendais à une espèce d'Immortal King, version Warhammer 40K pour être plus vendeur. Et j'ai été agréablement surpris de découvrir un vrai bon jeu, avec une bonne dose de planifications et une rejouabilité prometteuse.
Je le testerai peut-être en multi, par curiosité, mais il me comble déjà ainsi.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default