Par Colby Dauch
Illustré par John Ariosa
Édité par Plaid Hat Games
2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
9 ans et +
Âge
45 min
Temps de partie
9,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Soigner n'est pas gagner

8,0

Le jeu d'abord :

Très simple, pris en main en 5 mn. On voit de suite l'utilisation de chaque carte et les synergies. Viennent ensuite les choix cornéliens : se défausser de carte pour faire de la magie ? Attaquer ? Défendre ? Recruter ?

Nous avons donc là une pioche de carte et effet de jeu "à la magic" mais aussi et surtout, toute une stratégie de placement et d'anticipation. Le jeu de carte gagne une dimension supplémentaire en se rapprochant du jeu de figurine :)

Le tout servi par un graphisme simple mais très clair et à mon goût ^^

De nombreuses factions existent et toutes ont un gameplay très typé et immersif, le tout réussissant le tour de force d'être équilibré !

J'ajoute qu'il n'est pas nécessaire d'acheter les starters pour commencer. Les règles sont récupérables en PDF sur le site de l'éditeur et l'on peut se bricoler une map sans problèmes avec 6 feuilles A4. On peut donc acheter les factions qui nous plaisent ^^

Petit bémol : pas de VF à l'horizon

Le deck vanguard maintenant :

C'est de la bonne défense, mais pas que, et heureusement d'ailleurs. Globalement, quand le but du jeu est de détruire l'adversaire, se soigner ne fait pas gagner... Etre constamment sur la défensive serait, ama, une erreur avec ce deck. Au contraire, il faut bourrer ! en sachant qu'ensuite, vous aurez la possibilité de vous soigner pour bourrer encore plus...
En bref, une faction que je trouve difficile à jouer : un challenge intéressant à relever ^^
Pour le reste, c'est une factions assez classique de l'univers med-fan : chevalier, ange, toussa. Par rapport aux autres factions du jeu, elle manque un peu de personnalité.

Commentaires

Default