Sin city of bastards

10,0

C'est un jeu avec beaucoup d'interaction et donc peu de contrôle. Si on aime passer un bon moment, raconter une histoire, trahir c'est le jeu qu'il faut. Victoire ou pas victoire on s'amuse bien à régler les comptes, à jouer d'entourloupes pour que ce soit quelqu'un d'autre qui se fasse manger (c'est cruel comme jeu).

Si vous aimez les jeux calculatoires où le hasard n'a pas sa place passez votre chemin.

J'ai aimé ce jeu comme j'ai pu aimer des éléments de Munchkin (alliance, trahison, alliance, trahison, ...), Claustrophobia et Rumble in the House (on s'attache à ses petits persos, on préfère zigouiller l'homme d'affaire au chef sushi juste à la gueule) ou The Boss (quand il faut anticiper les actions adverses).

Commentaires

Default