UBOOT: The Board Game

Aucune catégorie
1 à 4
Joueurs
12 ans et +
Âge
90 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Simulation profondément immersive et ludique

8,4
Je ne suis pas particulièrement sensible au cinéma de sous-marins, jouant souvent sur les mêmes clichés auxquels il est difficile de s’identifier, parce qu’on les a déjà vu mille fois et que la situation dépeinte est radicalement différente de tout ce que nous pouvons connaître. Pourtant, les parties d’U-Boot sont follement immersives, bien entendu parce qu’elles nous placent dans la peau de quatre rôles-clefs d’un sous-marin allemand, mais il fallait une impressionnante connaissance technique et historique du sujet en plus d’une capacité admirable à transformer cette documentation en mécaniques pour que cela fonctionne si bien, aux antipodes du prétexte thématique que l’on aurait pu redouter. Cela exige donc un effort initial important de la part des joueurs, U-Boot ne pouvant s’apprendre au fur et à mesure de la partie. Quatre personnes motivées, choisissant d’emblée leur rôle, et ayant déjà mis en place ce qu’il fallait, pourront cependant apprécier pleinement l’apprentissage des règles s’ils le font ensemble, chacun se concentrant sur ce qu’il doit faire et discutant avec les autres des interactions possibles. Il faut dire que le manuel est remarquablement bien traduit en plus d’être parfaitement organisé, clair et lisible, de même que l’application nécessite naturellement une bonne idée du jeu, mais fait son possible pour que ses nombreuses propositions soient immédiatement compréhensibles et communicables par le second.

C’est que cette répartition des rôles est un véritable point fort d’U-Boot, celui qui fait basculer la simulation du côté du jeu de société. Elle augmente considérablement la rejouabilité, et surtout le plaisir de rejouer, par sa variété mécanique et donc la puissance de coordination, de dialogue et d’organisation qu’elle implique intuitivement. On a constamment besoin les uns des autres, aucun ne peut se détacher du lot et prendre toutes les décisions, comme dans tant de jeux coopératifs, puisqu’il ne sait pas réaliser les tâches de ses coéquipiers et ne dispose pas de leur matériel. Ce sentiment de chacun d’être indispensable à la mécanique générale est naturellement une grande source de motivation, qui peut largement compenser les événements défavorables ou même les défaites, secondaires en comparaison de l’importance de se sentir à sa place et utile, en synergie (même parfois conflictuelle) avec une réelle équipe.

U-Boot fait partie de ces jeux qui me rappellent pourquoi j’aime le jeu de société en réanimant en moi la conscience qu’on n’a jamais tout vu. Comme Unlock!, Spirit Island ou Betrayal Legacy, l’expérience qu’il propose est une source d’émerveillement sur le potentiel artistique du medium… même sur un sujet aussi aride et affreux que la tension qui peut habiter des hommes dans un cercueil de fer plongé dans les profondeurs marines, où chaque accident peut les condamner à la pire des mort et à l’oubli !

L'intégralité de l'avis est lisible sur VonGuru : https://vonguru.fr/2019/05/30/u-boot-une-simulation-sous-marine-profondement-immersive-et-ludique/

Commentaires

Default