Simplicité trompeuse.

sur Diam
10,0

Quand on jeu jette un premier regard sur le matériel, on se dit que l'on est devant un petit jeu simple voir simpliste.
Les règles sont comprises en quelques secondes, la première partie est expédiée...
Puis, il y a le déclic...
On se dit que cette première victoire ou défaite a été un peu rapide. Qu'il y a d'autre moyens.
Et là ...
On s'apperçoit de toute la richesse du jeu, de toute sa profondeur, de ses attaques, contre-attaques. Il faut voir venir, penser aux piles qui se font et se refont en un seul mouvement.

J'ai vraiment été impresionné par cette richesse à l'usage. Avec si peu de données, on arrive à des situations incroyables qui ne s'éternisent jamais en longueur car les parties sont courtes et appellent d'autre parties.

Oublié malgré un prix bien mérité au concours de Boulogne, l'éditeur Ferti nous avais déjà étonné en rééditant Carabande, un jeu d'habileté que personne ne croyait plus possible de fabriquer.
Voilà qu'il nous présente un jeu abstrait que personne n'a jamais osé sortir. Bravo à vous Monsieur Ferti et continuez de nous donner de si jolis jeux.

Commentaires

Default