44,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

« Simplexe : simple et riche à la fois »

10,0

Matériel : le matériel est totalement adapté au thème, même si au premier coup d’œil, on pourrait avoir l’impression que le truc est vieillot, boîte plate, comme autrefois, couleurs bizarres sur la couverture (ce sera d’ailleurs mon seul reproche sur ce jeu, ce mélange de gris, bleu et orange n’est pas à mon goût)
Nous avons donc des dés très agréables et qui roulent bien, des voitures absolument splendides (vraiment, elles sont géniales, ces voitures !) des pions seconde en plastique très basiques mais pratiques à utiliser. Ensuite, nous trouvons des cartes bien conçues pour constituer la pile chrono (1, 2, 3, 4, 5), des cartes Corde (quand on prend les virages en dehors de l’asphalte, à la corde, justement) et des cartes « tableau de bord » pour résumer les paramètres de notre voiture. C’est très sobre, c’est bien lisible, les paramètres des pneus sont bien résumés et ça met bien dans l’ambiance rallye, ces cartes avec l’affichage digital de la vitesse enclenchée et du temps correspondant.
Enfin, les 4 plateaux recto/verso (asphalte/neige et cette différence n’est pas que visuelle entre les deux faces, les caractéristiques d’une même courbe sont différentes) : le look est particulier, j’en conviens, et pas du tout dans la mode du moment des illustrations à la Menzel. Pourtant, on s’y fait très vite, et tout est très clair, ce qui est important car il va falloir faire quelques calculs d’approche à l’abord des virages.
Enfin, un carnet de notes, pour noter vos résultats et les additionner au fil des épreuves et un cartonnoformage extrêmement bien conçu qui permet de tout ranger au mieux.
Un mot sur la règle : très claire, découpée en articles, comme un vrai sport, avec des exemples, peu ou pas de points de doute.
Une auto-édition qui n’a pas grand chose à envier aux pro.

Thème : Ah, le rallye ! Pas le rallye raid ou autre Paris- Dakar, non, non, le rallye, le vrai, avec des gros morceaux de Auriol, Gronholm ou Loeb dedans. Des épreuves (ou spéciales ou ES) courtes et chronométrées.
Belle formule pour la course : on choisit la longueur des dites spéciales, on en fait autant qu’on veut, on peut faire une seule course ou tout un championnat.
En plus, chacun se bat contre le chrono : on part en décalé les uns par rapport aux autres. En milieu de parcours, au passage d’une case choisie, on peut même prévoir une prise de temps intermédiaire : chacun peut alors mesurer son avance ou son retard vis à vis des autres et ainsi décider du type de conduite à adopter pour la fin de l’épreuve, assurer, jouer son va-tout…
Un thème que j’adore et qui colle parfaitement à cette mécanique (ou l’inverse)
Pour finir, il y a bien sûr possibilité d’utiliser ou pas les règles avancées et la fameuse grosse attaque : jouer ses dés un par un ou tous en même temps, gérer la prise de risque, tout est là et merveilleusement pensé pour générer une tension maximale.

Avis (« c’est mon opinion et je la partage ») : Ce jeu est notre découverte de ces derniers mois. Un peu de calcul, de la tension, des dés sans que ça rende le jeu totalement chaotique, des règles très simples et tout de suite évidentes, comme le dit l’auteur, JC Bouvier, qui prône la « simplexité », la simplicité sans ôter la richesse et la profondeur. Eh bien, c’est très réussi. Beaucoup plus simple à maîtriser que Formule Dé (que j’aime beaucoup aussi mais sur lequel j’ai toujours deux ou trois doutes quand je dois expliquer les règles) sans sacrifier à la crédibilité et à la rejouabilité. On s’y croit, dans ce rallye, on se surprend à faire déraper sa petite voiture dans les virages. Et à voir le nombre de spéciales et de rallyes différents qu’ont créé les fans, on sent que ces 4 plateaux ouvrent de nombreuses possibilités loin d’être épuisées en quelques parties.
On imagine autant des ados se lançant dans une formule championnat que des trentenaires passant un WE accrochés à la boîte de vitesse.
Par ailleurs, on sent que ce jeu appelle une suite : d’autres plateaux avec des pistes en terre, peut-être une gestion des conditions atmosphériques, la pluie, la nuit… Une mini extension a déjà vu le jour avec l’article 17 et la création des pneus tendres, téléchargeables sur le site www.rallyman.fr, fort bien géré par l’auteur et son illustrateur de frère, par ailleurs eux-même pilotes de rallye. Très disponibles pour répondre aux questions et pour organiser des rallyes « en ligne » (chacun joue chez lui et ramène ses temps sur le site), on leur souhaite de réussir.
Pour l’instant, le bouche à oreille marche à plein et je serais étonné que ce jeu n’ait pas un avenir chez un éditeur ou l’autre prochainement.

Bref, un formidable jeu de course à essayer de toute urgence. Et si vos amis n’aiment pas les jeux de course, je crois l’avoir déjà dit, changez d’amis.

Commentaires

Default