Ce jeu est sorti le 28 août 2011, et a été ajouté en base le 28 août 2011 par wildwillo007

édition 2011
Par Colby Dauch
Illustré par John Ariosa et Gary Simpson
Édité par Plaid Hat Games

3 extensions 2 éditions
40,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Simplet, simplet, chance...

Summoner wars… le messie ? Non. Summoner wars qui te fait croire que tu es un grand stratège.
Le jeu en lui-même n’offre finalement que peu de possibilité. On peut réduire à une race = un pouvoir fort, une stratégie. POINT. On peut essayer de débattre, de me faire croire que ce jeu est l’équivalent du jeu d’échec au niveau stratégique (oui je l’ai entendu), c’est que vous n’avez jamais joué aux échecs… ou à d’autres jeux.

Soyons critiques et surtout justes avec de la distances : si on le compare à Mage Wars, par exemple, qui est sont concurrent direct, ce dernier explose (que dis-je ? Atomise !) dans tous les aspects le « petit « summoner wars. Oui, Summoner Wars est un petit jeu avec beaucoup de prétention.

Ce master set est par contre, à mon sens, une des meilleures formule pour l’aborder, puisqu’il multiplie les possibilités de jeu en offrant 6 factions (et donc 6 façons de jouer).

On peut essayer de vous faire croire que d’acheter les renforts va tout changer dans votre deck, ne le croyez pas : le deck building est tellement restrictif que c’est kiff kiff quoi que vous choisissiez, surtout que le jeu n’est finalement régit que par la chance : c’est d’ailleurs effrayant de voir que même si vous développez la meilleure des stratégie et que vous dominez une partie par votre finesse de jeu, on peut perdre simplement car on a pas de chance au dés et que l’adversaire, même très mauvais, réussit toujours ses jets.

Ce jeu est frustrant à tous les niveaux. Et pourtant, je pense que son succès vient du fait qu’il propose un joli matériel, un thème fort, un côté collection, qu’il est facile d’accès et a une mise en place rapide. Tout n’est donc pas négatif. En plus, comme je le dis plus haut, même si vous êtes mauvais, vous pouvez vous sentir grand stratège, et ce genre de jeu (demandant finalement peu d’investissement ou plutôt le « juste milieu » d’investissement) fait fureur .

Bref,
Positif : mise en place, thème, facile d’accès, on a l’impression d’être très fort tout de suite.
Négatif : pas très profond, chance détermine tout, deckbuilding trop restrictif, ça coute finalement cher, une race = une façon de jouer, (devient une religion, quasi une secte ^^).

Donc vous êtes prévenenus.

 Voir d'autres avis...

Commentaires (1)

Briston
Briston
Le jeu s'adresse à un public "intermédiaire"; le comparer à "Mage Wars" n'est donc pas vraiment représentatif (45mn contre le double pour le second): cela équivaut pour moi à comparer "Star Realms" à "Aeon's End" (en négligeant le changement d'univers).

C'est là toute la difficulté d'une critique: tâcher de rester objectif, d'inhiber ses préférences personnelles.

Donc je comprends tout à fait ton avis, je préciserais juste dans celui-ci le public visé.
Default