Kobayakawa
Ce jeu a été ajouté en base le 19 mars 2014

édition 2013
Par Jun Sasaki
Édité par Oink Games

Standalone 3 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

SImple et Funky

Jun Sasaki et Oink games continuent à oeuvrer pour des jeux minimalistes et élégant au design épuré. (j'avoue avoir eu du mal au début avec le choix des couleurs des cartes : psychédélique, limite agressif pour les yeux. On s'y fait).

Il y a également des jetons en métal : ce sont les points que l'on va perdre, ou gagner.

Kobaya est un jeu de plis, de paris et de bluff, avec le petit plus qui va bien : ici un petit pari sur une valeur qui pourra vous aider à devenir plus le plus fort mais pas forcement gagnant ( !!) : le kobayakawa (une valeur disponible que l'on ajoutera à sa carte)

Pas facile à expliquer sans un exemple concret. Facile à jouer et plein de surprises.

Assurément un jeu très sympathique et rapide (et beau)

Traduction prévue, mais sous quelle forme et quel design ....????? difficile de transformer en faisant aussi bien

2105 voici la VF...et c'est une déception. L'accroche du jeu est particulièrement plaquée.

si les cartes de la VO étaient un peu trop chargées graphiquement, celles de la VF sont d'une épure exagérée (quelques bâtonnets...j accroche pas). Les cartes sont limites au niveau qualité et les jetons en fer ont été remplacés par des jetons en carton qui se décollent au bout de quelques parties.

on peut récupérer les jetons en métal, en les achetant ou via des tournois (mais vous n'aurez pas la totalité des jetons).

A ce niveau je me demande s'il y ne vaut mieux pas prendre un jeu de tarot au fond de son tiroir et des jetons de poker pour un résultat identique.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default