Evo

Ce jeu est sorti le 5 mars 2001, et a été ajouté en base le 5 mars 2001 par Docteur Mops

édition 2001
Par Philippe Keyaerts
Illustré par Cyril Saint Blancat
Édité par Jeux Descartes et Eurogames

Standalone 2 éditions

Simple, efficace, mais pour les chanceux !

Pour ma première partie d'"Evo", j'avais lu quelques critiques, je m'attendais à une merveille de bonheur pur. Alors forcément, j'ai été légèrement déçu. Je dis légèrement.

En tant que grand spécialiste localement reconnu d'"Ursuppe", je n'ai pu m'empêcher de faire la comparaison. D'abord dans les termes (gênes, évolution) puis dans la mécanique (avoir un max de dino sur le plateau pour marquer des points). Sans entrer dans le détail, ces similitudes ne m'ont pas dérangé, après tout, l'inspiration est peut-être une manière d'épurer, d'affiner, d'améliorer... "Evo" a supprimé un élément qui me ravissait, les "combos", mais en a ajouté un qui m'excite, les "enchères", avec pour mise ses points de victoire.

La déception vient de la grande part laissée au hasard et à la chance. Je sais bien qu'il existe là deux camps, les joueurs de dés et les autres. Personnellement, perdre un combat sur un jet de dés m'agace, le gagner sur un jet de dés me fait pousser de petits cris de jouissance, mais le truc qui me tue, c'est un adversaire qui perd et qui vous dit que c'est à cause des dés, et qu'il n'a pas tort, car il a enchaîné dix 6 d'affilée !

Le jeu à trois me semble le moins intéressant, même si un astucieux système de recto-verso permet d'adapter le plateau, deux joueurs se cherchent des poux pendant que le troisième prospère (surtout s'il pond quatre oeufs par tour). Je ne dis pas cela parce que c'était mon cas et que j'ai gagné !

Pour se faire un avis définitif, une partie à quatre ou cinq joueurs s'impose.

En résumé, c'est un jeu facile à expliquer car la mécanique est limpide, facile à jouer, et qui fait passer un bon petit moment agréable. Mais ce n'est pas la merveille des merveilles auquel je m'attendais.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default