Ce jeu est sorti le 11 févr. 2002, et a été ajouté en base le 11 févr. 2002 par XavO

édition 1991
Par Bruno Faidutti
Illustré par Gérard Mathieu
Édité par Ludodélire

Standalone 2 éditions

Si l'homme des cavernes avait su jouer...

le cours de l'histoire eut été changé... ( de Oscar Wilde en remplaçant le verbe "jouer "par "rire" ).

C'est le jeu d'ambiance par excellence !

Le hasard y règne en maître mais cela n'est pas vraiment gênant pour diverses raisons.

Tout d'abord, le thème est admirablement rendu. Ceux qui me connaissent savent l'importance que j'accorde à la qualité de l'ambiance qu'un jeu est capable de créer autour d'une table. Eh bien ce jeu permet vraiment de passer un bon moment entre amis ou joueurs passionnés. Le but n'est pas forcément de gagner mais de... s'amuser ce qui peut paraître logique lorsqu'on discute de jeux mais qui ne l'est pas toujours dans les faits quand on privilégie le côté compétition et la victoire.


Le matériel, même si on peut le trouver tristounet dans la première édition, sert parfaitement le thème et permet d'installer une atmosphère crédible.

Beaucoup critiqueront le côté chaotique du jeu mais à mon sens c'est au contraire ce qui fait sa force et son originalité. Accuser le mauvais sort et la malchance quand il frappe toujours la même personne est légitime mais dans ce jeu tout le monde à un moment ou à un autre de la partie est touché. Les parties étant relativement longues,on pourrait même aller jusqu'à dire qu'il y a une certaine régulation naturelle. Un peu comme dans la vie, les "emm.." n'arrivent pas qu'aux autres...

Un meneur et gagnant potentiel peut subir des revers très douloureux. D'autant plus que les alliances contre le plus fort sont toujours possibles et même souhaitables.

Les événements aléatoires (caprices du climat, catastrophes naturelles...) ne font finalement que refléter la dure réalité à laquelle été soumis nos ancêtres. La simulation de la vie préhistorique (importance du feu, des grottes, des villages, survie face aux bêtes féroces, nourriture...) est réussie et on se sent rapidement impliqué dans cette lutte acharnée pour la survie de sa tribu.

Diplomatie (à la préhistoire cela peut porte à rire quoique...), sens tactique et surtout opportunisme et chance (eh oui) seront nécessaires pour espérer survivre et gagner.

Je vous invite vivement à griller de la viande de mammouths à votre prochain repas.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default