Ce jeu est sorti le 15 août 2003, et a été ajouté en base le 15 août 2003 par 20.100

édition 1998
Par Eric Randall et Laurent Lavaur
Édité par Jeux Descartes et Eurogames

Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Si je devais en avoir qu'un

Pour moi, qui ait beaucoup joué sans me prendre au sérieux, sans approche analytique des circuits, Ce duo Spa-Francorchamps/Speelbord est tout bonnement l'un des meilleurs, si ce n'est le meilleur des circuits.

Tout d'abord Spa qui permet un démarrage sur les chapeaux de roues avec un premier virage où l'on se bouscule souvent. Puis c'est l'accélération constante jusqu'aux Combes et ses virages qui ne sont pas trop dangereux mais obligent à jouer fin si on veut bien en sortir sans trop s'user. Après ça carbure de nouveau et il faut réussir à bien "enquiller" les deux virages suivants, gage d'une sortie en fusée... jusqu'à la terrible Chicane ! Combien de fois avons nous usé prématurément nos bolides dans cette maudite chicane !
Un circuit vraiment intéressant, plein de rebondissements, propice au changement de régime bien pensé et aux accélérations fulgurantes. Un vrai plaisir.

Le second, Speelbord est un circuit relativement facile, presque reposant. Des virages longs à 1 arrêt, un seul à deux, bref, c'est une ballade de santé. Mais le gros intérêt, c'est le fait de pouvoir le mettre côte à côte avec le Zandvoort de la boîte de base pour avoir un circuit énorme. Et là, nous avons une course assez épatante. Des accélérations où l'on peut garder la 6e deux fois de suite, et des cinquième fréquentes. Terrible ! Encore faut-il réussir ses entrées dans les virages. Celui-qui y arrive prend vite le large, les malheureux seront quant à eux imprégnés de l'odeur de caoutchouc brûlé... Il y a des risques à prendre. De gros risques, mais avec un gros gain à la clef. C'est très tentant, mais pas très sage, car il faut vraiment gérer son engin de course, l'économiser. Car 3 tours avec un tel circuit est un véritable marathon et non seulement il faut être bon pilote, mais il faut aussi être un bon gestionnaire.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default