"Si j'avance puis je recule, comment veux-tu que... non, rien."

8,0

Vous voici donc à la tête d'un équipage pirate, cherchant à vous placer au mieux dans une course.

Dès l'ouverture de la boîte, tout est fait pour accrocher le joueur : le coffre au trésor vient d'être ouvert et un amoncellement de pièces d'or s'offre à nos yeux. Il s'agit en fait du dos de la règle, elle-même présentée comme une carte au trésor. C'est original, pas désagréable à lire, bien que ça ne soit pas des plus pratique pour la déployer et qu'un peu d'habitude sera nécessaire pour y retrouver le point de règle que l'on cherche. Le reste du matériel est à l'avenant, des cartes superbement illustrées au plateau en passant par les mignonnes figurines des bateaux.

Pour le jeu lui-même, entre le hasard des cartes (les cartes de manoeuvre, les cartes trésors), celui des dés (les dés de manoeuvre, le dé de combat) et l'incertitude des choix des autres joueurs, c'est un peu le chaos total (« la fête du slip » diront certains). Au final le jeu n'est absolument pas stratégique et on se contente d'essayer d'utiliser au mieux les cartes que l'on a dans la situation où l'on est, en croisant les doigts.

Mais ça marche !
On s'attaque, on s'évite, on prépare des coups tordus, on les réussit ou on les rate mais on s'amuse, et la durée de la partie est bien adaptée.

Jamaica est donc en fait un « petit » jeu avec un matériel de compétition, ce qui nous donne un très bon divertissement « catégorie familiale ». Par contre si vous aimez avoir un certain contrôle sur le jeu, passez votre chemin, ce titre ne s'adresse pas à vous.

Commentaires

Default