Mwahahaha!
2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
~
Âge
~
Temps de partie
35,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Seulement Mwaha!... dommage

4,0

Ca commençait pourtant bien. Boîte bien lourde (donc bien remplie), avec une illustration bien dans le ton. A l'ouverture, le matériel est de qualité, du bon carton bien épais et bien solide, et des dés magnifiques qui ont fait l'unanimité (verts transparents avec des points mauves, d'un parfait mauvais goût qu'ils justifieraient presque l'achat du jeu à eux tout seuls).

Ensuite la lecture des règles. Bon ben là en fait je ne sais pas, ce n'est pas moi qui m'y suis collé. Mais de ce qu'il en ressortirait, il y a dans le manuel à la fois règles et FAQ, et entre les deux il y aurait déjà des contradictions... Et j'ai quand même réussi à poser une question qui n'y a pas trouvé de réponse.

Bon, c'est pas tout ça, mais on est là pour jouer, et puis c'est un jeu d'ambiance, alors on s'en fout, on avisera. Je choisis le scientifique cthulhoïde, bien en phase avec les dés du jeu. Je lis son pouvoir, celui de mes adversaires... tiens, c'est à peu près le même. Pas drôle, on aurait attendu plus de fantaisie à ce niveau.

Allez, on y va. La mécanique tourne pas trop mal, et je construis vite ma première machine, qui va émettre un nuage toxique que la peste ressemblera à une petite grippe. Je la pointe sur ma cible et menace Montcuq (ben oui, si ma menace échoue et que la ville ne paie pas la rançon, qui s'étonnera d'y voir un nuage toxique ?). Ma menace est prise au sérieux, et la ville paye.

Voulant voir la variété des machines infernales, je change. Il faut maintenant que je construise suffisamment grand pour menacer une région. Et là les choses commencent à se gâter... La répartition fortement déséquilibrée des "dirty tricks" commence à se faire sentir. Comme je menais (on n'était encore pourtant qu'au début) personne ne veut faire d'échanges avec moi, et comme par hasard, je ne pioche que des empires dans mes couleurs fortes (je peux changer plein de cartes de ces couleurs), et que des ressources dans mes faibles (que je ne peux donc pas changer). Bref, je stagne, ou même je périclite car je dois dépenser pour remplacer les sbires perdus dans la défense de mes installations... et je vois la pioche des ressources qui s'amenuise (une fois épuisée, elle ne sera pas recyclée).

J'ai eu encore deux moments de sourire quand j'ai déclenché mon réchauffement climatique accéléré sur la vallée du Nil qui ne m'a pas pris au sérieux (c'est ce que j'espérais) juste après que le Caire se soit retrouvé pris dans les glaces, et ensuite quand je suis retombé au niveau "ville" et que j'ai menacé d'ouvrir un portail interdimensionnel à... Arkham (logique, non ?).

Le jeu souffre de ce que j'appelle le "complexe Munchkin", en encore plus déséquilibré. Un joueur en tête se fait attaquer par tout le monde, et tombe donc loin derrière (ah ben oui, on fait pas les choses à moitié dans Mwahahaha!, on est des savants fous quand même). Puis c'est au tour du suivant, jusqu'à ce qu'enfin quelqu'un se dégage à un moment où on est à cours de ressources pour le faire redescendre. Ca peut être long, d'autant plus long que comme on ne recycle pas les ressources, au bout d'un moment les choses se ralentissent considérablement. Un de nos joueur a même fini par carrément donner (avec notre accord) tout ce qu'il pouvait à son voisin pour lui permettre d'atteindre sa domination du monde plus vite.

Donc si le thème vous attire et que Munchkin vous enchante, ce jeu pourrait être fait pour vous. Pour les autres, son rythme pourtant bon au début mais qui ralentit vraiment trop fortement à la fin risque de vite lasser. Sans compter la frustration d'avoir des cartes qui ne vous servent à rien pendant que vos voisins continuent à vous mettre des bâtons dans les roues avec les leurs sans que vous ne puissiez rien y faire.

C'est dommage. Il y a quand même de bonnes idées et un matériel qui nous donnent envie d'essayer de trouver une variante permettant de rééquilibrer un peu tout ça. Si on trouve, on vous en fera part (et on réévaluera la note)...

Commentaires

Default