Les Cités Perdues

de Reiner Knizia
Les Cités Perdues
7.59 
508 avis

Description du jeu :

Indiana joue aux cartes !Le Monde est encore à découvrir et à explorer. D’ailleurs c’est ça votre boulot : explorer !Sur tous les continents vous montez des expéditions pour l’amour de la science et …... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :

Se prendre pour Hiram Bingham, Frank Goddio ou Francis Younghusband c'est possible !

Les Cités perdues est, je crois, mon premier jeu de société moderne... et aussi étrange que ça puisse être (car le thème est tout de même légèrement plaqué) il a sans nul doute travaillé sur mon imaginaire et contribué à faire de moi ce que je suis aujourd'hui (bon... un peu loupé, je suis devenu archéologue et non explorateur de cités perdues mais c'est le métier qui s'en rapproche le plus...)... bref il y a quand même pas mal de sentiments attachés à ce jeu mais je vais tenter d'être le plus objectif possible.
Avant tout mon exemplaire est la version Tilsit, je ne critiquerais donc pas le matériel vu que cette édition n'existe plus et que des modifications ont dues être apportées par Filosofia.

Les +

- Les règles sont simples. A son tour on a deux options; poursuivre une expédition en posant une carte dans la pile de sa couleur (il y a 5 lieux à explorer) ou se défausser d'une carte en la plaçant dans une "pioche" commune de sa couleur. Puis piocher une carte ou récupérer une carte des fameuses pioches sus citées. Bref, seulement deux options de jeux mais parfois des dilemmes... c'est très simple pour présenter ce jeu à de nouveaux joueurs sans être simpliste pour autant.

- Les illustrations. Bon, c'est une appréciation toute personnelle et elles sont tout de même particulièrement simplistes mais j'aime bien ces illustrations... plus le chiffre de la carte est élevé plus le dessin est détaillé on a vraiment l'impression de se rapprocher des cités perdues.

- Le cout des expéditions. Le petit coté vicieux du jeu est qu'il sera impossible (ou presque) de gagner si on se lance dans toutes les expéditions en effet chaque expédition lancé coute 20 dollars, il faut donc tout d'abord rentrer dans ses frais puis faire en sorte de faire des expéditions les plus rentables possible... lancer les 5 expéditions coute beaucoup de points négatifs

- Des choix cornéliens. Il faudra faire des choix dans les expéditions lancées mais aussi prendre en compte que les cartes dont on va se débarrasser pourront être réutilisées par l'adversaire ! (on se surprend d'ailleurs parfois à prendre une carte juste pour le plaisir de bloquer l'adversaire même si ce n'était pas dans nos plans de lancer cette expédition).

- Les paris. On peut parier sur certaines expéditions, en ce cas elles couteront plus cher à lancer mais rapporteront beaucoup plus pour chaque carte posée.

Les -

- Un thème plaqué. A moins d'avoir beaucoup d'imagination il faut être honnête le thème est totalement plaqué et assez absent.

- Beaucoup de hasard. Le jeu est très dépendant de la pioche, bien sur il est possible d'agir sur le hasard en défaussant des cartes et en en récupérant certaines dont la valeur est connue mais le jeu reste très dépendant de la pioche. Le bon coté est que ça laisse une chance même aux joueurs néophytes... même si un bon joueur gagnera la majorité des parties.

Conclusion

J'ai retrouvé ce jeu de Maitre Knizia que j'avais égaré dans mon garage; je ne me souvenais plus très bien des sensations de jeu... une petite partie après je me suis rappelé du plaisir que j'avais pu y prendre. Ce n'est pas mon jeu préféré dans la catégorie deux joueurs mais une partie de temps en temps, entre vieux briscards ou pour initier un nouveau joueur ça ne se refuse pas...

Note (basée sur le système bgg) : 7 (Bon jeu, j’ai généralement envie d’y jouer.)
Je ne commente et note que les jeux auxquels j’ai joué 10 fois minimum

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default