Traders of Osaka
Par Susumu Kawasaki
Illustré par Atha Kanaani
Édité par Filosofia
2 à 4
Joueurs
13 ans et +
Âge
30 min
Temps de partie
20,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Sans merci !

6,2

D'emblée, la boite m'a séduit. Il s'agit peut-être d'une des plus belles boites à ce jour. Je suis totalement sous le charme.

Maintenant, l'habit ne fait pas le moine. Si la carte est également très jolie, le reste du matériel est plus conventionnel. Les jetons en bois sont même carrément quelconque. Dommage que l'effort graphique n'ait pas été poussé jusqu'au bout. Les cartes marchandises par exemple n'ont que des couleurs différentes, ainsi qu'un petit dessin, mais pas de nom. C'est con mais c'est ce genre de petit détail susceptible d'ajouter un peu de prise contextuelle.

Si Traders Of Osaka n'est pas un coup de coeur, il n'est pas pour autant un mauvais jeu. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un jeu de commerce : il faut mettre la main sur des marchandises que l'on pense pouvoir vendre au prix fort.

A chaque tour, un certain nombre de marchandise est disponible. A son tour, il est possible de prendre une carte en main (la carte devient une carte argent avec laquelle on peut acheter) ou d'acheter la ou les marchandises restantes (elles sont posées devant soi est deviennent des marchandises à vendre). Si on acheter les marchandises en question (elles sont de quatre types donc de quatre couleurs différentes), les bateaux aux couleurs correspondantes avancent d'autant de cases. Le premier bateau à atteindre Osaka permet aux joueurs de vendre les marchandises correspondant à la couleur du bateau. Mais attention, le ou les bateaux se trouvant alors sur les cases "piraterie" (c'est moi qui les appelle ainsi parce que j'ignore en fait leur nom) reculent et les marchandises aux couleurs correspondantes sont perdues.

Le principe est simple : c'est un pur jeu d'enfoiré et de calcul ! J'aime assez :). Si la mécanique est fluide, la mise en route est délicate. On voit mal comment ça fonctionne et cela nécessite quelques tours de jeu pour se familiariser avec la bête. Ceci fait, Traders Of Osaka a malgré tout un côté un peu trop répétitif pour en faire un très bon jeu. De plus, le hasard peut se révéler réellement handicapant. Il suffit que les combinaisons piochées ne vous arrangent pas et c'est le flop assuré. On risque ainsi de subir le jeu et de voir toutes ses marchandises chèrement acquises remplir les soutes des navires pirates, ce qui reste assez frustrant.

Il lui manque ce petit truc qui le distinguerait du commun. Pas désagréable, ToO peut séduire. On se laissera tenter par une petite partie de temps à autre. Pas plus !

Commentaires

Default