Ce jeu est sorti le 2 mars 2012, et a été ajouté en base le 3 oct. 2011 par Docteur Mops

édition 2011
Par Michael Rieneck
Illustré par Michael Menzel
Édité par Eggertspiele et Filosofia
Distribué par Asmodee

Standalone
30,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

San Fiasco de Cuba

Ce nouvel opus s'inscrit visuellement dans la droite ligne de ses deux grands frères Cuba et La Havanne.
On est donc en terrain connu avec les illustrations de personnages (à l'identique pour certaines...), les pesos et les PV, les mêmes ressources et chaînages.

Au niveau des mécanismes, c'est vu en deux minutes : un déplacement du pion commun donnant droit à une combinaison de deux actions. Tous les tours de plateau ou presque, source principale de PV, un chargement de navire "à la Puerto Rico".
On est donc clairement dans un jeu accessible dans la même gamme que La Havanne, voire en dessous.

Au niveau des sensations de jeu, passés les deux premiers tours de plateau de découverte des différents bâtiments et des entourloupes liées aux actions négatives, blocages et autres suppressions de demande dans le bateau en partance, on a assez vite l'impression de tourner en rond autant au sens propre qu'au sens figuré.

Comme certains bâtiments sont moins intéressants que d'autres, selon le placement aléatoire en groupe, les groupes n'ont pas tous la même attractivité. Faute de débouchés, les ressources s'accumulent derrière les paravents, et les récoltes se font à vide.

On se retrouve donc assez rapidement à faire des actions un peu par défaut, sans véritable choix, fil conducteur ni maîtrise.
Les chargements sont quasi impossibles à prévoir, et le bâtiment consistant à en augmenter la valeur est largement boudé faute de savoir qui va en profiter.

Le pire étant que d'un tour de plateau sur l'autre, les joueurs ont tendance à rejouer les mêmes (seules) combinaisons valables et qu'on retombe assez vite dans les mêmes ornières en "récupérant" régulièrement le même placement (pour lequel on ne savait déjà pas quoi faire au tour d'avant).

Au final, un jeu qui aurait pu être correct, mais qui selon les configurations peut facilement tomber à plat. La faute à un manque de maîtrise et surtout de choix intéressant à son tour.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default