Pagamas!
Ce jeu est sorti le 12 sept. 2008, et a été ajouté en base le 15 mai 2008 par 20.100

édition 2008
Par David Fauthoux, Stan Lemniai et Mathurin Malbreil
Édité par Les Ludopathes

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Sacrebleu, je me suis encore fait déplumer !

Et oui, dure dure la vie de pirate dans Pagamas !

Je ne ferais aucun parallèle avec Junta que je ne connais pas.

Le système est relativement simple (même si j'oublie rapidement l'enchainement des phases) et propose des choix plus ou moins importants tout au cours de la partie. Les joueurs sont très souvent mis à contribution bien qu'il existe des petits temps morts éventuels quand le capitaine doit distribuer les rôles et les butins. Autre défaut, les règles qui zapent quelques points précis (exemple : lors d'un vote pour un nouveau capitaine, en cas d'égalité, le second devient capitaine... problème que faire si le second il est mouru ?! Nouveaux vote ? Autres ?). Rien de bien fondamental mais ça arrive régulièrement malheureusement. Il suffit alors de se mettre d'accord avec les autres protagonistes de la partie.

Ne cherchez pas un jeu très subtile et fin. Ça reste assez chaotique. En temps que capitaine le tout sera de bien manipuler ses troupes pour se mettre les joueurs puissants dans la poche. Ou alors se faire oublier (mais pas trop !).
A 6 joueurs comptez 1h30/2h pour une partie. On peut réduire ce temps en introduisant moins de cartes butins.

Quand au fameux dernier tour soit disant inutile, je m'insurge un peu. Au capitaine de graisser la patte comme il se doit, et faire attention aux cartes traquenards de toute manière peu nombreuses (il n'y en a que 2 dans le paquet il me semble). Bref ce dernier tour peut être abordé de plusieurs manières selon le déroulement de la partie. Il n'est pas forcément à sens unique.

La force du jeu : parlote, négociations, bluff, et autres coups bas. Bref pas question de jouer à Pagamas avec des joueurs qui ne l'ouvre pas ou qui ne s'imprègne pas un minimum de l'ambiance. On perd fondamentalement en intérêt et on vogue à la catastrophe.
Pagamas est donc fortement tributaire des joueurs présents et l'intérêt du jeu peut alors osciller du pouic :( au pouic :)

J'aurai aussi pu faire un copier/coller de l'avis de allard92 (même sur le coup des couleurs des planques, trop ressemblante aux butins). Je vais tout de même être plus sévère et mettre un 3. Mais ça peut osciller vers le haut si l'ambiance est bonne.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default