Ce jeu est sorti le 24 déc. 2008, et a été ajouté en base le 17 juil. 2008 par 20.100

édition 2008
Par Wolfgang Kramer et Michael Kiesling
Édité par Kosmos

Standalone

Sachez être plus malin que le monstre qui se tapit au fond de l'océan

Je ne connaissais pas le roman, mais il est vrai qu'étant bilingue français-allemand, les longues règles de ce jeu ne m'ont pas effrayée du tout. Rien que les auteurs du jeu, le fameux duo Kramer-Kiesling, a suffi pour me mettre l'eau (glacée) à la bouche. Et je n'ai pas du tout été déçue.

Il s'agit de se mettre dans la peau d'explorateurs dans l'Antarctique, ou ce qui y ressemble. le système de prises d'actions est tout simplement excellent, il s'agit d'une forme d'enchères inverses, mais qui ne font pas baisser le prix des cartes les plus convoitées, soit les cartes de tour et de station de recherche, nécessaires à l'élaboration du parcours. Les cartes actions permettent soit de faire avancer son bateau, soit de créer de nouvelles stations de recherche, soit de placer de nouveaux chercheurs sur des stations vides, soit d'allonger son parcours vers /depuis l'oeil central, soit d'engendrer des catastrophes contre ses adversaires.

Les points de victoire dépendent du type de cartes choisies pour relier sa station de recherche à l'oeil central, toujours attentif... et traître ! Les cartes de parcours sont tirées au hasard mais leur placement se fait ultérieurement, après un choix minutieux du parcours le moins intéressant pour les autres.

Il faut donc progresser dans la mer en reliant sa station de recherche et ses chercheurs avec l'oeil central, "der Schwarm" (littéralement, l'idole en langage familier), avec des bateaux qui avancent sur la mer. Les dangers (baleine, crabe toxique et tsunami) guettent, et progressent, se multiplient, tandis que l'on essaie de damer le pion aux adversaires.

Les dégâts infligés dépendent du nombre d'amibes sur la case de points de victoire que l'on occupe.

Le thème est magnifiquement illustré et très bien rendu, on sent la peur, le froid, monter lentement, tandis que le parcours s'étoffe, et gagne les autres rives. Un excellent jeu de parcours, relativement complexe d'apparence certes, mais terriblement prenant !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default