Ce jeu est sorti le 1 oct. 2015, et a été ajouté en base le 27 mars 2015 par Libellud

édition 2015
Par Oleksandr Nevskiy et Oleg Sidorenko
Illustré par Xavier Collette et Igor Burlakov
Édité par Libellud
Distribué par Asmodee

Standalone 2 extensions 6 éditions
Illustration haut boutique Tric Trac
36,00€ 39,95€
 Rajouter au panier
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Sa seule résussite : m'avoir fait rejouer à Dixit !

Bonjour,
(plusieurs parties jouées)

Je ne comprends vraiment pas ce que l'on peut trouver comme intérêt à ce jeu vis à vis de Dixit.
1) Il est très très lent avec énormément d'attente pour les non-fantômes
2) Le rôle le plus excitant dans Dixit est celui de conteur... là il est accaparé par l'un des joueurs pendant toute la partie. Personnellement j'étais conquis par l’asymétrie de Mr Jack, là pas du tout.
=> On a l'impression que le jeu est fait au mieux pour amuser le fantôme, au pire le faire mousser.
3) Il ne corrige pas du tout le travers de Dixit : si les joueurs sont un poil trop terre à terre (associations basées sur similitudes visuels et non cognitives) alors le jeu ne prend pas l'envergure qui le fait passer dans la catégorie des très bons jeux. (ce point est je vous l'accorde plus subjectif)
4) Je suis peut-être un peu lent à la détente... mais je n'ai toujours pas compris en quoi nous faisions une enquête. Que l'on soit des médium, que l'on puisse se tromper, mais que l'on trouve des triplets complets mais complètement faux... sauf un complètement juste... je ne vois pas. Bref, je fais une série d'assemblage pour avoir des indices et à la fin je fais mon enquête avec ces indices... ce qui n'est donc pas une enquête puisque c'est en une fois.
5) La mécanique même d'association est tout de même très aléatoire, ce qui n'est pas du tout un problème pour Dixit... puisque c'est à peine si nous comptons les points, et que ça y est est lissé puisque nous faisons un grand nombre d'associations tout en tournant sur les rôles. Ici ça conduit à un jeu long qui ne se joue finalement que sur la dernière association.
6) les association sont cadrées... donc on bride les associations :
- on perd tout l'imaginaire que l'on peut développer dans Dixit
- on perd énormément en rejouabilité... dès la seconde partie on revoit passer les mêmes associations pour les mêmes raisons.
7) le corollaire du 4... comme je n'arrive pas à comprendre ce que je fais dans le thème, je ne profite pas de ce que devrait apporter ce jeux par rapport à son grand frêre... l'immersion, rien de rien... paradoxalement (vue la qualité du matériel et des illustrations tout à fait dans le thème qui est fort) il s'agit d'un jeu abstrait.

bref le jeu est très bien... car on a tout de suite envie de rejouer à Dixit pour comprendre pourquoi on y avait pris du plaisir... et on reprend du plaisir à jouer à ce grand frère, merci.
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default