Ce jeu est sorti le 20 oct. 2001, et a été ajouté en base le 20 oct. 2001 par Monsieur Phal

édition 1995
Par Wolfgang Kramer et Richard Ulrich
Illustré par Doris Matthäus
Édité par Jeux Descartes, Rio Grande Games et Hans im Glück
Distribué par Descartes et Asmodée

Standalone 5 extensions 5 éditions
43,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Sa majesté

Un jeu trés plaisant à partir de 4 joueurs.
C'est un jeu d'alliance, les joueurs les plus faibles pouvant se liguer contre le meneur. Les coups bas peuvent donner lieu à des vengeances assassines.
Pour ne pas s'attirer les foudres de ses adversaires, le fin diplomate s'efforcera de passer inaperçu tout en ayant pour objectif final de distancer les autres.

Un subtil mélange de hasard, de réflexion et surtout d'opportunité fait de EL GRANDE un jeu trés attachant.
A chaque tour, les dilemnes sont cruels et quelquefois fatals: doit-on privilégier un nombre restreint de régions pour y déposer ses "caballeros" ou doit-on au contraire s'éparpiller pour grapiller de-ci de-là quelques points?

La gestion de sa "cour" est primordiale. Le stock de "caballeros" qu'elle constitue doit être en permanence suffisant pour permettre un placement optimal sur la carte ou dans le "castillo" (sorte de tirelire décomptée à certains moments de la partie).
Seulement voilà, les cartes qui permettent de renouveller ce stock sont aussi celles qui permettent de miser pour déterminer l'ordre des tours, les plus fortes étant celles qui transférent le moins de pions vers cette cour...
Hum un peu complexe à expliquer mais néammoins trés simple dans la pratique.

Des choix , il y en a encore à faire pour les cartes "actions".
Encore ne faut-il pas être le dernier à jouer , le choix étant alors...forcé.

Les prises de décision rapides, les retournements de situation font de EL GRANDE un jeu à la fois passionnant et difficile à "cerner".
J'ai eu quelquefois l'impression de ne pas tout maîtriser; comme s'il était toujours possible d'optimiser encore sa façon de jouer...

Un jeu intelligent où les parts de hasard, de tactique, de diplomatie et même de ruse sont bien dosées. Une fois encore, comme avec tous les "grands jeux", la victoire appartiendra au joueur le plus opportuniste et à celui qui aura su se montrer fin analyste.

Un mot encore sur le matériel qui est splendide et sur le thème assez bien adapté aux mécanismes.

Un jeu de conquête de territoires pacifique (pas de guerre) mais réellement passionnant.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default