S'il ne devait en rester qu'un...

10,0

Pour un joueur d'eurogame, Terra Mystica est une grosse claque dans la tronche, de celles dont on a du mal à se remettre.

Ca commence dès l'ouverture de la boite avec tout ce qu'il faut pour faire rêver le joueur de jeux de gestion : cube en bois, bâtiments, tuiles épaisses,... le tout est selon moi visuellement réussi même si le plateau ne fait pas l'unanimité.

Au niveau mécanique, il n'y a rien de très original mais le mélange de gestion/développement/placement est extrêmement réussi.

Le renouvellement des parties est plus qu'assuré grâce aux différentes capacités des 14 peuples jouables mais également aux tirage aléatoire des tuiles permettant de gagner des PV et des bonus à chaque tour. Tout cela demande au joueur de s'adapter en permanence en fonction de son jeu et de son peuple mais également à ceux des adversaires.

Certains peuples demandent par ailleurs plus de maîtrise et d'expérience que d'autres (les géants et les magiciens du chaos par exemple).

S'il s'agit bien d'un gros jeu, que ses règles sont denses et la marge de progression du joueur importante, TM est extrêmement fluide une fois les règles comprises, ce qui peut permettre à un joueur débutant (mais bien motivé quand même) de s'y amuser dès la première partie sans ressentir une grosse frustration comme ça pourrait être le cas avec d'autres gros jeux de gestion (comme Agricola ou Myrmès pour ne citer que ceux là).

Au niveau de la configuration, l'idéale me semble être 4 joueurs. Celle à 2 a peu d'intérêt (peu de tension pour l'extension sur le plateau, peu de lutte pour les tuiles ou les actions), tandis que celle à 5 rend difficile l'anticipation et la surveillance du jeu des autres joueurs.

Au final, TM est bien parti pour devenir un incontournable de l'eurogame sur le long terme. Il offre une telle variété, une telle perfection dans ses mécanismes qu'il s'agit peut être de la boite que je garderai s'il ne devait m'en rester qu'une !

Commentaires

Default