Ce jeu est sorti le 22 nov. 2013, et a été ajouté en base le 2 oct. 2013 par Docteur Mops

édition 2013
Par Uwe Rosenberg
Illustré par Dennis Lohausen
Édité par Feuerland Spiele, Filosofia et Z-Man Games
Distribué par Asmodee

Standalone 1 extension 2 éditions

Rosenberg version allégée

Les enfants frémissent au seul de nom de Rosenberg et les joueurs occasionnels s'arrachent les cheveux en voyant les cartes et tuiles de Le Havre s'étaler devant eux ;-)

Avouons le, Rosenberg c'est pas toujours évident.... sauf ici

Avec "la route du verre" Uwe tente un mix plus "grand public" (attention je mets des " ") tout en restant fidèle à ces obsessions ludiques (on y retrouve la fameuse roue de Rosenberg (appelons là comme ça) qui faisait déjà tourner en bourrique nos sens dans "le havre pour 2" ou "Ora et Labora". Roue personnelle cette fois, qui permet de gérer ses ressources. Attention, la roue tourne et...certains produits sont alors épuisés !

Sans rentrer précisément dans la règle, disons qu'on a un plateau avec de la nature, qu'on peut détruire (c’est pas bien !) en y plaçant des bâtiments qui donnent, on s’en doute, des bonus pendant et après la fin de partie. (... je prends X pour faire du Y mais si j’achète Z j’accélère la production de W).

Le côté allégé arrive donc avec le choix des cartes. On peut, si on est finaud, court-circuiter l’adversaire en ayant la même carte personnage que lui. Et quand on sait que le tour s’arrête quand on a plus de cartes, cela peut permettre une accélération, pénalisante si vous aviez tout planifié en 4 tours et qu’il vous en manque soudain un.

Dur dur d’avoir un véritable contrôle la dessus.

Idem sur les bâtiments qui sortent, pas forcément dans le domaine qui vous intéresse : vous faites du bois, ... sort la brique... hmm

Pour une fois, ce Rosenberg est rapide, on doit réfléchir, mais sans avoir l’aspirine à portée de main, il est à la fois aléatoire et stratégique....un peu le cul entre deux chaises quoi !

Les fins calculateurs seront sûrement déçus, pour les autres, ce n’est pas désagréable et donne l’impression de se creuser le crâne tout en jouant fluide.

Un peu comme Bruges si vous me permettez la comparaison.

Pas son meilleur mais cette mise à la portée d’un public moins spécialiste de la gestion du cube en bois est fort plaisant.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default