RONNNNNFL !

2,0

L'idée en soi n'était pas rebutante du tout: Un jeu faisant appel à l'imaginaire, où chacun des participants aurait pour objectif de raconter une histoire commune.
Étant moi-même un amateur de théâtre et de tout ce qui peut toucher de près ou de loin à la construction d'un récit, je me suis donc procuré ce jeu les yeux fermés, croyant acquérir ici un jeu infiniment convivial, qui en plus de mettre l'ambiance, ferait appel à une certaine créativité...

J'aurai du me péter une jambe ce jour-là, car ce jeu-là ne me sert JAMAIS: personne ne l'aime dans mon entourage, et moi non plus !

En effet, une fois quelques parties réalisées, on a très vite fait le tour de la question tant les cartes ne sont pas originales, et laissent peu de place à l'imaginaire (un comble pour un jeu basé sur des histoires !!). Ce sont donc toujours des histoires d'ogres, de princesses, ou de châteaux, etc...
Pas de place ici pour les trolls, les pirates sanguinaires, les maisons hantées, les guerriers solitaires à la rambo, les aliens, les influences à la science-fiction ou aux péplums, ou aux westerns ou autres. Tout cela est donc d'un ennui!!!! La vacuité du propos ne permet pas de s'amuser franchement, à moins d'avoir moins de 10 ans, quoique...

Sans oublier enfin que les règles sont très succinctes, (on pourrait presque dire qu'il n'y en a pas) que l'histoire part donc très vite dans tous les sens au bout du 2ème ou 3ème tour. Exemple: les cartes Dénouement/Fin sont vraiment tirées par les cheveux, les phrases qu'elles contiennent étant pour la plupart des événements basiques qui ne permettent en aucun cas de terminer un récit. A moins d'être très imaginatif ou peu regardant sur le sens profond de vos récits, vos fins seront donc toutes débiles et incohérentes pour la plupart, finissant en queue de poisson, d'une banalité à faire frémir le moins exigeant des conteurs. Dernier point négatif enfin, ce peu de restrictions dans les règles peut également permettre aux mauvais joueurs de faire de l'anti-jeu, en posant ses cartes au fur et à mesure dès l'instant où elles intègrent son histoire, et de boucler ça en deux deux, sans laisser la parole à ses "partenaires" et en ne prenant pas la peine d'écouter les propositions des autres.

A essayer une fois donc, histoire de se faire une idée, mais pour ma part je ne vous le conseille en aucun cas. A oublier !

Commentaires

Default