Ce jeu est sorti le 31 mars 2014, et a été ajouté en base le 22 janv. 2014 par Docteur Mops

édition 2014
Par Arnaud Ladagnous
Illustré par Laurent Lefeuvre
Édité par Playad Games
Distribué par IELLO

Standalone 2 éditions

Rio ne répond plus

Agents secrets avait réussi à nous titiller dès le départ avec cette histoire de jeu russe retrouvé au fin fond de Cuba. Avant même son existence, le décor était déjà planté.

Quand la boîte est sortie, j'avoue avoir fait la grimace: la jaquette n'est pas vraiment une réussite (c'est subjectif bien sûr) avec son illustration aux feutres.Il y avait pourtant de quoi faire avec un thème pareil. A part la présence du clone d"ilsa louve sadique" tout droit récupérée de ses nanar de naziploitation (cuir/torture/gros nichons),le design pourrait être rebutant (pourrait, hein )

Enfin, dans un jeu il y a la boîte et le contenu (oui madâââme). Les tatillons dans mon genre aiment bien que les deux soient en phase. Dernier mot sur le matériel: les cartes sont stylisées et claires, genre logo compréhensible en 2 secondes.

Agents secrets est une sorte de "schotten toten" face caché qui se joue à plusieurs (en fait il n' y a que deux équipes: Cia vs Kgb)

Un "mur", une ligne, frontière... composé de lieux et de PV, séparent les deux factions qui, à leur tour (et après concertation) vont se positionner pour emporter la majorité. Des cartes spéciales viendront bouleverser les stratégies. Nous sommes donc dans la devinette "il va mettre ça donc je vais mettre ça", "je lui abandonne Rio et me concentre sur hong kong", et le bluff.

L'agent double (qui récolte les points pour sa pomme et non pas sa faction) ajoutera au piment.

L'espionnage est un monde de faux semblants et parfois ça fuite...

A trop (on peut jouer jusqu'à 12) ça devient chaotique, les cartes s'ajoutent et on a un peu de mal à définir un bluff qui tient la route. L'agent double n'a quasi aucune chance de se retrouver seul sur un lieu et de jouer son rôle.

Malgré cela le thème est réussi, colle au jeu et même s'il nous laisse une impression mitigée, il faut tenter le coup.Vous êtes peut être le prochain 00.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default